Octobre Rose : l'Hérault à la pointe de la lutte contre le cancer du sein

En Languedoc-Roussillon, le nombre de cas de cancer du sein est largement supérieur à la moyenne nationale. Mais notre région, et en particulier le département de l'Hérault, organise un dépistage systématique après 50 ans et dispose d'outils comme le mammobile, qui rencontre un franc succès.

L'ouverture de parapluies roses dans les rues de Montpellier est l'une des actions symboliques de l'opération "Octobre rose" qui sensibilise le public à la lutte contre le cancer du sein.
L'ouverture de parapluies roses dans les rues de Montpellier est l'une des actions symboliques de l'opération "Octobre rose" qui sensibilise le public à la lutte contre le cancer du sein. © I.Petit-Félix

La campagne d'octobre rose a débuté ce matin à Montpellier. Des parapluies roses décorent la rue de la Loge pour rappeler l'importance de ce combat contre le cancer du sein. 
durée de la vidéo: 01 min 26
Octobre rose à Montpellier ©F3LR

Avec près de 48.800 nouvelles personnes touchées chaque année, le cancer du sein est le plus fréquent des cancers féminins. Il est aussi la 1ère cause de mortalité chez les femmes entre 35 et 65 ans.
 

1 femme sur 8 développe un cancer du sein


En Languedoc-Roussillon, l'institut du cancer de Montpellier recense 168 cas de cancer du sein pour 100.000. La moyenne nationale est de 148,5 cas pour 100.000.  Près de 1 femme sur 8 sera concernée au cours de sa vie.
 
En Languedoc-Roussillon, l'institut du cancer de Montpellier recense 168 cas de cancer du sein pour 100.000
En Languedoc-Roussillon, l'institut du cancer de Montpellier recense 168 cas de cancer du sein pour 100.000 © ICM

Nombre de cas et de décès dans la région

 

Les départements de l'Hérault et du Gard sont ceux qui enregistrent le plus grand nombre de décès liés à un cancer du sein avec respectivement 182 et 155 personnes (femmes et hommes confondus) qui sont mortes d'un cancer du sein en 2012. Le nombre de cas est aussi largement supérieur au reste de la région dans ces deux départements. Ce sont aussi les départements les plus peuplés. La Lozère, département le moins peuplé de France, compte 12 morts pour l'année 2012.

Nombre de cas et de décès, département par département, en 2012 en Languedoc-Roussillon
Nombre de cas et de décès, département par département, en 2012 en Languedoc-Roussillon © ICM


Dépistage précoce dans l'Hérault


Dans le département de l’Hérault, dans les communes qui cotisent à cet effet, le dépistage par le mammobile est organisé pour les femmes de 40 à 49 ans (de 50 à 74 ans au niveau national). À noter que la ville de Montpellier n'adhère pas à ce dépistage précoce
La grande majorité des femmes qui présentent un cancer du sein invasif sont diagnostiquées à un stade précoce. De ce fait, la survie reste très élevée avec 89% des femmes vivantes 5 ans après leur prise en charge, indique l'institut du cancer de Montpellier.
L’ensemble est pris en charge à 100% par l’assurance maladie, sans avance de frais.
 

Forte augmentation du nombre de cas dans l'Hérault


Entre 1987 et 2012, le nombre de cas de cancer du sein a largement augmenté chez les femmes dans l'Hérault. Il est passé de 415 à 967 par an. Dans le même temps, le nombre de décès a enregistré une augmentation beaucoup moins sensible : 165 en 1987 contre 182 en 2012.
 
L'évolution du nombre de cas et de décès chez les femmes entre 1987 et 2012, dans l'Hérault
L'évolution du nombre de cas et de décès chez les femmes entre 1987 et 2012, dans l'Hérault © ICM

Octobre Rose à Montpellier


Détecté précocement, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10. Selon l’INCa, 3.000 vies pourraient être sauvées chaque année si 70% au moins des femmes de 50 à 70 ans réalisaient un dépistage tous les deux ans.
C'est justement pour avoir de la visibilité en plein coeur de Montpellier et inviter les femmes à faire un dépistage que le collectif Octobre Rose lance, ce mardi, à 10h30, un mois de sensibilisation au dépistage du cancer du sein.
 
Parapluies/ombrelles rue de la loge à Montpellier.
Parapluies/ombrelles rue de la loge à Montpellier. © Isabelle Bris

Succès du mammobile dans l'Hérault


Lors de ce mois de sensibilisation, le mammobile sera devant le commissariat de police de la place de la Comédie. Il s'agit d'un camion qui se déplace dans des zones ou des communes où la participation est insuffisante, où on constate, par exemple, l’absence de cabinet de radiologie de proximité.
Dans le département de l’Hérault, l’activité du mammobile représente 19 à 20 % des femmes dépistées.
 

Les principaux facteurs de risque


Depuis 2014, le dépistage organisé s’adresse non seulement aux femmes (et aux hommes) à risque moyen de cancer du sein (lié à l’âge) mais également aux femmes à risque aggravé, notamment les femmes avec antécédents familiaux.
 
Les principaux facteurs qui augmentent le risque de développer un cancer du sein
Les principaux facteurs qui augmentent le risque de développer un cancer du sein © ICM

Les RDV "roses" à Montpellier

 Pour toute question sur le dépistage, appelez le 0 805 123 124 (appel gratuit) ou le 0 800 801 301 (appel gratuit).
 
Composition du collectif Octobre Rose 2016
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société femmes famille octobre rose