Procès de la tuerie de Sète : tension lors des témoignages des 2 victimes survivantes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Montpellier - les 2 victimes survivantes arrivent au palais de justice - 29 janvier 2016.
Montpellier - les 2 victimes survivantes arrivent au palais de justice - 29 janvier 2016. © F3 LR

Pour ce 2e jour d'audience, aux Assises de l'Hérault, place au déroulé des faits, Charles Pujol tente d'expliquer son acte. Puis un moment fort, avec les deux témoignages des 2 victimes blessées, rescapées de la tuerie de Sète. Un drame qui a fait 2 morts.


Valérie, touchée par 2 tirs, raconte.

J'ai pas vu la première fois qu'il m'a tiré dessus. J'avais la main sur le ventre. Il m'a regardé dans les yeux, il a baissé l'arme et m'a mis une 2e balle".... (...) "Ensuite, il a visé la tête de mon mari qui a mis son bras devant et j'ai crié "il va le tuer", il a tiré, je suis tombée et je ne me souviens plus du reste".


Mounir a reçu 3 balles avant de désarmer le tireur.

Il avait une arme le long du corps, il était très calme et à partir de là, je le vois qui met le pistolet et "bam" il tire sur Fabrice, il prend le pistolet et tire sur Valérie, "bam", et je vois la tâche de sang sur le mur..." (...) "Il m'a regardé dans les yeux et "bam" dans la jambe, je hurle, je tombe. Je me rélève, je me jette sur le canon et un coup est parti, j'ai attrapé l'arme, je l'ai jetée".


Samedi, le procès reprendra avec les avocats des 17 parties civiles, puis il y aura les réquisitions et l'avocat de la défense plaidera.

Le verdict est attendu dans l'après-midi ou la soirée.

durée de la vidéo: 01 min 46
Montpellier : 2e jour du procès de Charles Pujol pour la fusillade de Sète ©F3 LR

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.