Les professeurs documentalistes de Montpellier veulent faire reconnaître leur métier

Manifestation des professeurs documentalistes devant le rectorat, ce mercredi à Montpellier. Leur métier est souvent mal connu pourtant ils jouent un rôle important pour informer et accompagner les élèves. Ces personnels demandent une juste reconnaissance de leur travail et de leur profession.


Elisa Colomar a le CAPES comme n'importe quel professeur mais sa salle de classe c'est le CDI du collège, le centre de documentation et d'information.
C'est l'une des 300 professeurs-documentalistes de l'académie de Montpellier. Des professeurs un peu particulier, dont les missions sont peu connues des parents et des élèves, et parfois même des chefs d'établissements.

Les professeurs-documentalistes sont aussi des spécialistes des médias et de l'information. C'est leur mission depuis 1989. Ils apportent un regard critique aux élèves sur la presse, internet et sur les réseaux socaux.
A la rentrée prochaine, l'éducation aux médias entrera dans les programmes pour la première fois, mais l'enseignement de cette matière ne leur sera pas confié, d'où leur colère.

Alors ils se mobilisent pour obtenir des heures d'enseignements et surtout pour ne pas se faire confisquer cette matière. Mais leur crainte pour leur profession va au delà de cette revendication.

Nous sommes une spécificité française et on va disparaître ! On est la cerise sur le gâteau et en ces temps de crise, la cerise on va vite l'enlever, certainement" déplore une professeur documentaliste manifestante.


Pour occuper une juste place dans l'Education nationale, ils ont écrit au ministère pour rappeller à la ministre que dans professeur-documentaliste, il y a aussi professeur.

Reportage F3 LR : C.Agullo et S.Taponier ©F3 LR

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité