• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Réaction de Philippe Saurel suite à l'audit pointant des locaux abusivement utilisés par des associations de Montpellier

© France 3 Languedoc-Roussillon
© France 3 Languedoc-Roussillon

Serrures changées, ouverture d'un bar dans une salle soi-disant destinée à la danse, une salle de prière... Selon une enquête, plusieurs structures hébergées par la Ville de Montpellier ne respectent pas les règles.

Par Claire Pain

Un audit présenté le 29 septembre 2015 à l'occasion de la séance publique du conseil municipal de Montpellier fait état d'abus de la part de certaines associations. 
Près de la moitié des structures ont changé les serrures placées par la mairie.
Et certaines salles ont été détournées de leur rôle associatif pour se transformer en bar ou en salle de prière..
.


Ne pas jeter l'opprobre


38 associations ont été visitées parmi les 318 qui se répartissent environ 250 bâtiments municipaux.
La municipalité le martèle : les conclusions de cette enquête ne doivent pas conduire à discréditer l'ensemble du tissu associatif montpelliérain car la majorité des 65 000 bénévoles font un travail formidable. 


Ecoutez la réaction de Philippe Saurel, le maire de Montpellier, rencontré ce dimanche à l'occasion de l'Antigone des Associations :

Réaction du maire de Montpellier

 

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus