• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La Région inaugure la Maison de la Chasse et de la Pêche à Montpellier

Montpellier - la Maison de la Chasse et de la Pêche - novembre 2015. / © Conseil régional Languedoc-Roussillon
Montpellier - la Maison de la Chasse et de la Pêche - novembre 2015. / © Conseil régional Languedoc-Roussillon

Pour la première fois en France, un bâtiment va réunir chasseurs et pêcheurs au niveau régional. 

Par Fabrice Dubault


Le bâtiment de la Maison Régionale de la Chasse et de la Pêche a été conçu en tenant compte des critères BDM, Bâtiment Durable Méditerranéen : bâtiment passif (faiblement consommateur d’énergie) et utilisant des matériaux bio-sourcés (bois, terre, béton de chanvre) issus de filières courtes locales.

La conception de ce bâtiment a été confiée par la Région au Cabinet Architecture et Environnement, cabinet de jeunes architectes de Montpellier, qui a proposé un bâtiment ambitieux de forme originale qui se démarque de son environnement, et intégrant les attentes de la Région pour démontrer son engagement dans l’autoconstruction en s’appuyant sur des matériaux locaux.
Le bois Sud de France, qui forme l'ossature du bâtiment et signe son image, y est particulièrement mis en valeur.

Coût de l'investissement : 1,85 millions d'euros TTC (comprenant études et accompagnement spécifique environnemental) investis par la Région. Le bâtiment bénéficie d'une aide FEDER (Fonds européen de développement régional) de 128.000 euros, pour sa performance énergétique.

Montpellier - la Maison de la Chasse et de la Pêche - novembre 2015. / © Conseil régional Languedoc-Roussillon
Montpellier - la Maison de la Chasse et de la Pêche - novembre 2015. / © Conseil régional Languedoc-Roussillon

Le président de la région Languedoc-Roussillon, Damien Alary a déclaré :

Nous sommes un territoire de chasse et de pêche. Plus que des sentinelles de l'environnement, chasseurs et pêcheurs vous êtes les premiers acteurs de la préservation de nos espaces naturels. Protection des espèces et protection des espaces sont vos préoccupations. (...) Les 143.000 chasseurs et pêcheurs du Languedoc-Roussillon sont nos fantassins de l'environnement ! Cette association aura vocation à s’élargir demain aux fédérations de Midi-Pyrénées, représentant ainsi plus de 372.000 usagers de la nature ! Je souhaite que cette Maison de la Chasse et de la Pêche soit la vôtre et qu'elle devienne ainsi le siège des instances de réflexion et de coordination de la chasse et de la pêche de la nouvelle région. Elle permettra de poursuivre et d'amplifier les partenariats mis en place en Languedoc-Roussillon, avec les chasseurs et les pêcheurs, en l'étendant à l'ensemble de la future Région.".

La Maison Régionale de la Chasse et de la Pêche à Montpellier

Elle va permettre un meilleur accueil des chasseurs et des pêcheurs, ainsi que du public, pour une plus grande visibilité de l’action collective de ces acteurs majeurs de la ruralité, en regroupant sur un même site la Fédération régionale des chasseurs et l’Union régionale de la Pêche.

C'est un outil à la hauteur des projets ambitieux portés par les chasseurs et les pêcheurs, tant sur le plan économique (filière venaison Sud de France, séjour découverte touristique pêche et chasse), qu'environnemental (aménagement des cours d'eau, cultures favorables à la petite faune de plaine médiation pour une meilleure gestion partagée du sanglier, etc.).

Elle vise à implanter une image forte de la ruralité au sein d’un espace fortement urbanisé.

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus