Cet article date de plus de 5 ans

Les remparts d'Aigues-Mortes vus par Frédéric Bazille s'exposent à Montpellier

Le musée Fabre de Montpellier accueille l’exposition «Frédéric Bazille : la jeunesse de l’impressionnisme» du 25 juin au 16 octobre prochain. Naviguant entre Montpellier et Paris, Bazille passa par Aigues-Mortes, dans le Gard, en mai 1867, l'occasion de réaliser 3 tableaux majeurs. 
Les remparts d'Aigues-Mortes peints par Frédéric Bazille
Les remparts d'Aigues-Mortes peints par Frédéric Bazille © F3LR

En 1867, Frédéric Bazille se rend à Aigues-Mortes. Le jeune peintre est l'étoile montante d'un mouvement en train d'éclore, l'impressionnisme. C'est un séjour décisif pour cet artiste montpelliérain. Fasciné par ce haut lieu historique, il va y peindre 3 oeuvres majeures de sa trop courte carrière.


Coopération entre Montpellier et Aigues-Mortes


Propriété du centre des monuments nationaux, les remparts d'Aigues-Mortes sont régulièrement assiégés par l'art contemporain. Mais c'est la première fois qu'ils sont associés à une exposition organisée à Montpellier. D'où ce véritable tour de force, cette coopération inédite entre la cité gardoise et la capitale héraultaise. 


Trois ans de préparation pour l'exposition


Une passerelle sera donc proposée entre Aigues-Mortes et l'évènement montpelliérain baptisé "Frédéric Bazille, la jeunesse de l'impressionnisme ". L'exposition internationale a réclamé plus de 3 ans de préparation. L'exposition sera l'occasion de découvrir les deux tableaux d'Aigues Mortes, exposés habituellement à New York et Washington,
et exceptionnellement visibles à Montpellier à partir du 25 juin.

Regardez le reportage de France 3 Languedoc-Roussillon

durée de la vidéo: 01 min 56
Exposition Frédéric Bazille et Aigues-Mortes ©F3LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture peinture art musée