• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Rentrée : “Cette histoire de Pokemon, c'est une impasse” pour un enseignant de Montpellier

© Yves-Marie Glo
© Yves-Marie Glo

Après la fièvre estivale de Pokemon Go, professeurs et spécialistes de l'éducation s'interrogent sur l'utilisation de ce jeu dans la salle de classe. Pikachu, peut-il aider les profs à intéresser et motiver les élèves ? Non, selon Sylvain Connac, enseignant à l'université Paul-Valéry de Montpellier.

Par Z.S. avec AFP


Pokemon Go dans les salles de classe, bonne idée ou impasse ?

Des millions d'utilisateurs conquis


Cette application gratuite a débarqué cet été en France et a conquis, comme dans d'autres pays, des millions d'utilisateurs. Le principe est simple : attraper, grâce à son smartphone, des créatures virtuelles cachées dans le monde réel, que l'on voit sur son écran grâce à la technologie de la réalité augmentée. 

Possibilités éducatives pour certains


L'Américaine Kathy Schrock, qui travaille depuis les années 90 sur l'utilisation d'internet par les enseignants, liste sur son blog (en anglais) les possibilités
éducatives offertes par ce jeu phénomène. Elle cite notamment la découverte par les élèves de leur environnement puisque les lieux choisis par le concepteur pour se procurer des accessoires ou envoyer combattre les animaux virtuels se trouvent souvent dans des sites remarquables.

"Une impasse" pour d'autres


Si ce jeu séduit des professeurs à l'affût de nouvelles pratiques pédagogiques, il provoque aussi quelques grincements de dents. "Cette histoire de Pokemon, c'est une impasse", estime Sylvain Connac, enseignant-chercheur à l'université Paul-Valéry de Montpellier et spécialiste des pédagogies nouvelles.

"On leurre les élèves"


L'apprentissage "passe par une phase désagréable, pendant laquelle l'enfant réalise que ce qu'il sait n'est pas suffisant. Une phase de déséquilibre désagréable mais nécessaire car elle donne envie de compenser ce déséquilibre", ajoute l'enseignant-chercheur.
"On leurre les élèves en leur disant qu'on ne peut apprendre qu'en jouant".

A lire aussi

Sur le même sujet

Infos routes à la frontière espagnole sur l'A9

Les + Lus