Robert Navarro est convoqué chez le juge d'instruction le 11 décembre à Montpellier

Robert Navarro - sénateur PS de l'Hérault, invité du 19/20 Languedoc-Roussillon - archives / © F3 LR
Robert Navarro - sénateur PS de l'Hérault, invité du 19/20 Languedoc-Roussillon - archives / © F3 LR

Le sénateur socialiste Robert Navarro, accusé dans une affaire d'abus de confiance portant sur les frais de la fédération PS de l'Hérault, est convoqué devant le magistrat instructeur le 11 décembre.

Par Fabrice Dubault


L'ancien premier secrétaire fédéral du PS de l'Hérault, Robert Navarro, dont l'immunité parlementaire a été levée le 15 mars, devait être entendu le 20 novembre par le juge d'instruction dans une affaire d'abus de confiance portant sur les frais de la fédération PS, cette convocation est repoussée au 11 décembre.

La convocation par la juge Sabine Leclercq fait suite à une plainte déposée en avril 2011 par le PS portant notamment sur des soupçons d'irrégularités comptables, en particulier des paiements de billets d'avion à son profit, ou au profit de ses proches, ainsi que sur des frais de bouche.
Lors de sa demande de levée d'immunité, la juge avait indiqué vouloir placer M. Navarro sous contrôle judiciaire après sa mise en examen.

Exclu du PS début 2010 pour son soutien à Georges Frêche, décédé depuis, l'ancien patron de la fédération socialiste de l'Hérault a fait partie de l'équipe de campagne de François Hollande dans le département héraultais pour la primaire socialiste à l'automne 2011.

Dix de ses proches ont été entendus, et son épouse Dominique a été mise en examen en janvier dans cette affaire, qui a conduit à la mise sous tutelle de la fédération socialiste de l'Hérault par Solférino.

Robert Navarro a toujours dénoncé cette affaire comme un "flinguage politique".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus