Cet article date de plus de 7 ans

Le temps de voyage entre Perpignan et Barcelone en TGV est encore trop long

A partir du 15 décembre, on pourra voyager en TGV entre Perpignan et Barcelone en 1 heure 20 minutes. Une durée qui pourrait diminuer sensiblement dans les mois à venir.

Le président de l'agglomération Perpignan-Méditerranée, Jean-Paul Alduy, respire enfin. Voyager en TGV entre "Le centre du monde" et Barcelone sera une réalité à partir du 15 décembre prochain.

Il espère à présent que la diminution prochaine de la durée du voyage entre les deux villes et l'augmentation des liaisons, contribueront à redynamiser les commerces du centre ville de Perpignan.


2.000 billets vendus en quelques heures

Quelque 2.000 billets avaient été vendus, jeudi, en milieu de journée pour la nouvelle ligne de train à grande vitesse reliant la France à l'Espagne, qui circulera à partir du 15 décembre, a-t-on appris auprès de la compagnie ferroviaire espagnole Renfe.
Les trois quarts de ces billets correspondaient à la liaison Paris-Barcelone, qui se fera en six heures et vingt minutes sans changement, contre six heures quarante actuellement (dont un changement de train à Figueras, près de la frontière française), a indiqué à l'AFP une porte-parole de Renfe.

L'exploitation commerciale de cette liaison, qui n'est pas encore entièrement à grande vitesse, sera partagée entre Renfe et son homologue française, la SNCF.

Le reste des billets achetés jeudi, concernaient les trajets Madrid-Barcelone-Marseille, Barcelone-Toulouse et Toulouse-Lyon, selon Renfe.
Les acheteurs ont privilégié la période de Noël, choisie pour la moitié des tickets.

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy avait profité, mercredi, de la visite du président français François Hollande pour annoncer la date de mise en route de ces nouvelles lignes, saluant "une réussite historique dans les interconnexions hispano-françaises".

Dans le cas de la liaison Paris-Barcelone, l'objectif final est de réduire le temps du voyage à cinq heures et 35 minutes, mais pour cela il faudra que le tronçon entre Perpignan et Nîmes, passe à grande vitesse, ce qui est prévu pour 2021 pour l'instant, selon Renfe.

Le prix normal du billet a été fixé à 170 euros, un tarif pouvant descendre jusqu'à 59 euros suivant les réductions appliquées. Il y aura deux allers-retours par jour.
Avec 3.000 km de lignes ferroviaires, l'Espagne a dépassé en 2010 la France par le nombre de kilomètres de lignes à grande vitesse installées et est désormais numéro un en Europe et numéro deux dans le monde dans ce domaine.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv transports catalogne sncf