Top 14 : Montpellier frappe un grand coup face à Toulouse 10 à 8 au stade Yves du Manoir

Montpellier a battu Toulouse 10 à 8 sur sa pelouse. C'est fait. Le MHRC se met à rêver de match de barrages.

Montpellier a réalisé une excellente opération dans l'optique des barrages de Top 14 en s'offrant Toulouse (10-8) à Yves-du-Manoir, samedi lors de la 24e journée au terme d'un match entaché d'erreurs de part et d'autre.

Au classement, Montpellier (5e) se rapproche à un point de la 4e place occupée par Castres, tenu en échec vendredi par Bordeaux-Bègles (23-23) et qui voit mis en péril son objectif de recevoir en barrages.
De son côté, Toulouse garde sa troisième place mais rate l'occasion de se rapprocher de Clermont (2e) qui se déplace dimanche à Marseille pour y affronter le leader Toulon.

Montpellier, éliminé samedi dernier en quart de finale de Coupe d'Europe par Clermont, doit sa victoire à un essai de son ailier Timoci Nagusa, auteur d'un exploit individuel.

Les deux équipes ont particulièrement manqué de réalisme sur leurs temps forts. En témoigne l'inefficacité du buteur toulousain Lionel Beauxis, auteur d'un médiocre 1 sur 5 face aux poteaux. L'ouvreur ne parvenait pas notamment à transformer l'essai du jeune centre Gaël Fickou à la dernière minute, qui aurait permis de décrocher le match nul.

Le résumé en images de la rencontre Montpellier / Toulouse commenté par Denis Clerc


Les réactions

Fulgence Ouedraogo (capitaine de Montpellier): "On avait à coeur de rebondir après notre défaite en quart de finale en H-Cup. On a relevé
le défi devant une autre grosse équipe. On a dominé, on a été présent, mais on n'a pas su concrétiser nos temps forts, une nouvelle fois. C'est une victoire qui nous relance dans ce championnat. On ne fait pas du jeu pour faire du jeu. On essaie de proposer quelque chose, de mettre l'adversaire en difficulté. On l'a bien fait, mais on a manqué dans la finition. On avait besoin de ce succès pour la suite de la saison. On le voulait un peu plus que Toulouse, déjà installé et sûr de faire la phase finale. On avait envie d'aller chercher ça ensemble, même si ce n'est pas fini. On va essayer de se projeter sur le match à Bayonne.On reste très prudent. Cela se jouera peut-être sur la dernière journée".

Thibaut Privat (deuxième ligne de Montpellier): "C'était un match serré comme c'est souvent le cas devant Toulouse. Cela a été le cas encore dans ce match chaud et tendu. On pouvait peut-être s'assurer une fin de match plus confortable en marquant un essai de plus. On se contente de cette courte victoire.
On avait l'obligation de gagner même si on peut être un peu déçu par notre manque de réalisme sur nos temps forts. Cela va batailler jusqu'à la fin. Il ne faut pas se voir plus beau que ce que l'on est. Il faut avoir beaucoup d'humilité après les victoires".