Top 14 : Perpignan se rattrape, Montpellier est premier

Les amateurs de rugby à XV ont été servis samedi soir. En s'imposant chez eux face à Oyonnax (22/12), les Perpignanais de l'USAP ont fait un pas important vers le maintien. De leur côté, les Montpelliérains du MHR conservent la tête du classement du Top 14 après leur victoire à Grenoble (30/36).

Le MHR parmi les leaders du Top 14
Le MHR parmi les leaders du Top 14 © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
C'était la soirée idéale pour les amateurs de sport et d'émotions fortes. La 24ème journée du Top 14 de rugby à XV a tenu en haleine les supporters héraultais comme les fans catalans, tout au long de 2 matches que l'on a cru d'abord facilement empochés avant de vivre une seconde mi-temps plus que tendue. Mais au final, le résultat est là : 2 victoires amplement méritées, celle de Montpellier à Grenoble (30/36) et celle de Perpignan face à Oyonnax (22/12).

Montpellier surclasse Grenoble

Pour le MHR, la première période a été quasi parfaite, grâce à 3 essais inscrits par Tulou (7ème et 23ème minutes) et Nagusa (37ème minute), tous transformés. C'était sans compter sur l'orgueil des Isérois. Piqués au vif, les Grenoblois marquaient à leur tour 3 essais signés Farley (41ème), Thiéry (55ème) et Vanderglas dans la dernière minute de jeu.
Montpellier a finalement fait la différence grâce à ses pénalités, 5 inscrites par Pélissié et Trinh-Duc, contre seulement 3 au compteur de Grenoble. Au classement, les Héraultais confortent leur première place avec un point d'avance sur Toulon et Clermont-Ferrand. C'est toujours ça de pris à une semaine du choc annoncé contre Castres.

L'USAP se rassure

De son côté, Perpignan a fait un pas vers le maintien en Top 14 en s'imposant à domicile face à Oyonnax (22/12). En touche ou en mêlée, les rugbymen catalans ont été intraitables. Soutenu par le public du stade Aimé Giral, venu en masse, l'USAP a débuté le match sur les chapeaux de roue, inscrivant un essai, le seul de la rencontre, dès la 19ème minute, grâce à Guirado. Perpignan a ensuite joué à se faire peur, notamment sur le carton jaune infligé à Marty pour un plaquage dangereux à la 61ème minute.

L'USAP à la lutte pour son maintien en Top 14
L'USAP à la lutte pour son maintien en Top 14 © RAYMOND ROIG / AFP

L'USAP qui a pu dire merci à son ouvreur, le Gallois Hook, auteur de 4 pénalités (11ème, 17ème, 53ème et 69ème minutes) et d'un drop (65ème minute). Face à une telle réussite, Oyonnax n'a pu revenir au score, avec seulement 4 pénalités à son compteur.
Perpignan pointe désormais à la 11ème place du classement, hors de la zone des relégables, mais à seulement 2 points de la zone rouge, avant ce qui s'annonce comme un match de gala, difficile à négocier, à Barcelone, face à Toulon.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby montpellier hérault rugby usap sport