Le tribunal de Nîmes confirme la sanction de Jeunechamp pour l'agresssion d'un journaliste

Cyril Jeunechamp - joueur gardois du MHSC - archives / © F3
Cyril Jeunechamp - joueur gardois du MHSC - archives / © F3

Le tribunal administratif de Nîmes a rejeté la requête du joueur de football Cyril Jeunechamp, visant à faire annuler sa suspension d'un an qui lui avait été infligée pour l'agression d'un journaliste en novembre 2012. Sanction reçue alors qu'il jouait au MHSC de Montpellier.

Par Fabrice Dubault avec afp


Les attendus de ce jugement du Tribunal administratif, prononcé le 26 mars, n'ont pas été communiqués.

Cyril Jeunechamp, qui évoluait alors à Montpellier, avait écopé d'une suspension d'un an ferme en décembre 2012, sanction réduite à six mois ferme et six mois avec sursis en février 2013, pour avoir frappé un journaliste de l'Equipe en marge de la rencontre entre Valenciennes et Montpellier disputée le 17 novembre 2012 (1-1).

Le défenseur avait pu effectuer son retour pour la dernière journée de championnat, puis avait été laissé libre par le club héraultais.

Après plus de 500 matches en Ligue 1 (Auxerre, Bastia, Rennes, Nice, Montpellier), Jeunechamp, âgé de 39 ans, a rejoint Istres (L2) en janvier 2014 après avoir patienté à Vauvert, un club gardois de DH.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus