À Montpellier, des comédiens privés de théâtre se forment au casting de cinéma

Alors que les théâtres demeurent fermés, certains comédiens se tournent vers les castings audiovisuels. À Montpellier, une formation les aide à appréhender les codes des castings de cinéma pour mieux passer d'un univers à l'autre. 

Toute la semaine, chaque comédien joue plusieurs scènes face à des directeurs de castings de cinéma.
Toute la semaine, chaque comédien joue plusieurs scènes face à des directeurs de castings de cinéma. © FTV / Olivia Boisson

Dans la carrière d'un comédien, le casting peut être un tremplin décisif... ou un moment cruel. Quelle que soit l'issue, l'exercice est toujours très particulier : dispositif, vocabulaire, attentes... Le passage de l'univers du théâtre à celui des tournages audiovisuels n'a rien d'évident. À Montpellier, le stage "5 jours, 5 castings" forme les comédiens aux codes du casting de cinéma et de télévision. 

Les scènes sont fermées, c'est le moment de se former

Torse nu, regard tremblant, voix soufflée... Georges Bésombes délivre son texte avec intensité. Face à lui, pas de public, mais une petite caméra, tenue à bout de bras par Pascale Badard, responsable de distribution artistique pour la télévision. 

Ce comédien de théâtre expérimenté a décidé de s'essayer au casting de cinéma, face à la période désertique que traverse le spectacle vivant. "Les deux tournées que j'avais en route sont au point mort. Tout a été reporté", soupire-t-il. "Certains spectacles continuent à être répétés, mais on ne sait pas quand ils vont être joués."

Rester dans le jeu, c'est ce qui nous manque à tous. Le travail d'acteur est comme celui d'un sportif : si on ne s'entraîne pas, on est moins "dans le coup" au bon moment.

 Georges Bésombes, comédien.

Pour Georges Bésombes, un casting de théâtre et un casting de cinéma sont "deux pratiques complètement différentes."

Décrypter les attentes des directeurs de casting

C'est en cela que cette formation intensive d'une semaine peut aider les comédiens. "En général, ils ne connaissent pas le protocole propre au casting de cinéma", constate Albane Fioretti, créatrice et responsable de la formation. "Les directeurs de casting ont leur lexique. Pour réussir l'exercice, il faut que les comédiens sachent décoder leur façon de parler et de les diriger."

Pendant une semaine, des responsables de distribution artistique réputés se succèdent auprès du groupe de comédiens. Ces derniers enchaînent les rôles sous le regard critique de ces professionnels. Georges Bésombes apprécie la variété de leurs points de vue. "Ces 5 jours permettent de s’entraîner avec différents directeurs de distribution. Même si les bases sont communes, chacun a sa manière de faire."

"Pour nous, il s'agit d'accompagner les comédiens dans le sens indiqué par les réalisateurs", explique Pascale Badard, responsable de distribution artistique pour la télévision.  

S'entraîner pour dédramatiser l'instant

"L'objectif, c'est de permettre une véritable rencontre entre le directeur de casting et le comédien", poursuit Pascale Badard. Ici, contrairement à un casting classique, personne n'est éliminé : tout le monde apprend. 

La pression que représente un casting peut parfois affecter la performance du comédien. D'où la nécessité de répéter l'exercice. "Plus on en fait, plus on apprend à être "présent" au bon moment", se réjouit Georges Désombes. 

La formation est l'occasion d'échanger avec les directeurs de castings, mais aussi avec les autres comédiens.
La formation est l'occasion d'échanger avec les directeurs de castings, mais aussi avec les autres comédiens. © FTV / Olivia Boisson

"On recherche l'équilibre entre réussir à sortir ce qu'on a préparé, et recevoir ce qu'on nous apporte... se laisser transporter par ce qui se passe", décrit Marie, comédienne.

Répéter l'exercice dans les conditions réelles, ça permet aux comédiens de mieux gérer leur stress, mais aussi de désacraliser l’objet casting. À la fin de la semaine, ils se sont allégés de quelque chose !

Albane Fioretti, Responsable formation "5 jours, 5 castings"

La formation "5 jours, 5 castings" existe depuis quatre ans et a lieu tous les deux mois. Elle s'appuie sur les directeurs de casting des nombreux films et séries tournés dans la région Occitanie.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs culture télévision économie médias théâtre art