A Montpellier, l'Unesco inaugure l'un des plus grands centres de recherche du monde sur l'eau

Un centre international Unesco est inauguré ce matin à Montpellier. Cette création marque la reconnaissance du rôle de l'Institut montpelliérain de l'eau et de l'environnement (IM2E) au sein de la recherche mondiale dans ce domaine.

L'étang de Thau, l'un des lieux d'études des équipes du centre de recherche de l'Unesco sur l'eau de Montpellier.
L'étang de Thau, l'un des lieux d'études des équipes du centre de recherche de l'Unesco sur l'eau de Montpellier. © Alain Delpey/MAXPPP

Ce mardi 2 février, le nouveau centre de recherche international de l'Unesco est inauguré à Montpellier.

L'Institut Montpelliérain de l'Eau et de l'Environnement, créé en 2015, devient ainsi l'ICIReWaRD (International Center for Interdisciplinary Research on Water Systems Dynamics), que l'on peut traduire par "Centre international pour la recherche interdisciplinaire sur la dynamique des systèmes d'eau."

En France, il n'existe qu'un seul autre centre de ce type. Situé à Nice, il concerne les mathématiques pures et appliquées. 

La confiance que nous accorde l’Unesco nous permet de franchir un cap en termes de visibilité et de nous affirmer sur le plan mondial.

Eric Servat, directeur du centre international Unesco sur l'eau de Montpellier

La création de ce nouveau centre a été validée en novembre 2019 par la conférence générale des états membres de l'Unesco, puis officialisée en octobre 2020 par un accord entre l'Unesco, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, et l'Université de Montpellier

Cette inauguration est donc l'aboutissement d'un long processus, lancé par l'Etat français. Une véritable consécration pour les 400 scientifiques, 150 doctorants et 15 laboratoires coordonnés en France par l'IM2E. "Nous avons beaucoup travaillé ces dernières années pour nous organiser, pour nous structurer. Tout ce travail est aujourd’hui valorisé et récompensé", se réjouit Eric Servat, directeur du centre international Unesco sur l'eau de Montpellier. 

Une vaste communauté pluridisciplinaire

Situé à l'Université de Montpellier, l'ICIReWaRD constitue la plus importante communauté structurée en France dans le domaine des sciences de l'eau. Le centre de recherche concilie des disciplines variées, de la physique aux sciences humaines et sociales en passant par la géologie, la chimie, la biologie et la santé. Il compte ainsi "se positionner comme l’un des plus importants au niveau mondial." L'envergure internationale qu'apporte cette labellisation de l'Unesco consacre l'approche transversale portée par l'IM2E.

La qualité et la quantité d'eau vont devenir des enjeux cruciaux dans les années à venir. C'est pourquoi nous voulons aborder ces questions douloureuses dans leur globalité, en mettant autour de la table des physiciens, des mathématiciens, des chimistes, mais aussi des économistes et des sociologues.

Eric Servat, directeur du centre international Unesco sur l’eau de Montpellier

En attendant le bâtiment neuf qui devrait être livré en septembre 2022, le nouveau centre est accueilli dans les locaux de l'IM2E, dans la Maison des Sciences de l'Eau.

Des objectifs internationaux

Fort de cette "marque" Unesco, le centre de recherche de Montpellier poursuit les objectifs suivants : 

- attirer des étudiants et des scientifiques de haut niveau, former de futurs professionnels et développer l'attractivité internationale du site de Montpellier. "Nous voulons que Montpellier devienne "the place to be" pour les jeunes chercheurs", explique Eric Servat. 

- renforcer les partenariats scientifiques au sein de la "Water Family", le réseau des Centres et des Chaires Unesco du domaine de l’eau. 

- se concentrer sur les régions les plus vulnérables aux problèmes liés à l'eau, en "répondant aux défis liés à l'urbanisation rapide, à la pression démographique croissante et aux effets attendus du changement climatique." 

Le Centre ICIReWaRD contribue ainsi aux 17 Objectifs de Développement Durable portés au niveau mondial par les Nations-Unies. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences culture université éducation société recherche international