Aéroport de Montpellier : redécollage et reprises des vols vont s'accélérer entre Air France, Volotea et Transavia

Après près de 2 mois sans trafic aérien ou presque, l’aéroport de Montpellier-Méditerranée, 2ème plus important dans notre région Occitanie après celui de Toulouse, va peu à peu retrouver son rythme de croisière. Après Air France le 11 mai, Volotea et Transavia vont redécoller avec précaution.

Ce panneau des départs à l'aéroport de Montpellier-Méditerranée, avec de nombreux vols annulés en début de pandémie du Covid-19, va à nouveau retrouver peu à peu au fil du mois de juin des vols à annoncer grâce aux reprises progressives des compagnies aériennes.
Ce panneau des départs à l'aéroport de Montpellier-Méditerranée, avec de nombreux vols annulés en début de pandémie du Covid-19, va à nouveau retrouver peu à peu au fil du mois de juin des vols à annoncer grâce aux reprises progressives des compagnies aériennes. © Alexpress/MAXPPP

La compagnie Transavia annonce ainsi ce vendredi dans un communiqué la reprise progressive de ses vols à partir du 15 juin, accompagnée de « nouvelles mesures sanitaires tout au long du parcours passagers ». Le dispositif est bien évidemment susceptible d’être adapté aux évolutions de la situation sanitaire et aux levées des restrictions dans les différents pays desservis.

Pour notre région Occitanie, le premier vol concerné se fera au départ de l’aéroport de Montpellier-Méditerranée le 26 juin prochain. Sur la semaine qui suivra vont ainsi à nouveau être desservis Faro et Lisbonne (Portugal), Palerme (Sicile - Italie), Athènes et Héraklion (Grèce), Séville (Espagne) de manière allégée d'abord, avant un retour progressif au trafic d'avant-confinement au fil des semaines et des situations sanitaires.

Des mesures sanitaires renforcées

Transavia France, tout comme la plupart des autres compagnies à commencer par Air France, a repensé entièrement le parcours passager pour protéger au maximum ses clients. Des nouvelles mesures sanitaires seront déployées.
 

- A l’enregistrement :

o Arrivée anticipée 2h avant le vol pour permettre le strict respect des règles sanitaires
o Port du masque obligatoire pour les passagers et le personnel. Pour les enfants à partir de 11 ans
o Nettoyage renforcé des bornes d’enregistrement et des déposes bagages automatiques
o Mise à disposition de gel hydroalcoolique dans les zones d’enregistrement et d’embarquement
o Marquage au sol pour permettre le respect de la distanciation sociale
o Aménagement des files d’attente
o Protection plexiglas au niveau des comptoirs d’enregistrements, de vente et d’embarquement
o Le voyageur pourra déposer gratuitement son bagage cabine

- A l’embarquement :

o Anticipation des phases d’embarquement
o Embarquement séquencé pour empêcher le croisement des flux
o Limitation du nombre de clients dans les passerelles d’embarquement et dans les accès

- Pendant le vol :

o Accueil à l’arrivée dans l’avion : l’équipage sera doté de masques
o Annonces des mesures de précautions pendant l’installation et séquencement du débarquement afin de ne pas saturer les allées
o Mise à disposition de distributeurs de gel hydroalcoolique
o Le service et l’offre de produits à bord sera adapté. Le paiement se fera uniquement par carte bancaire et de préférence sans contact
o L’air est filtré toutes les 3 minutes avec des filtres HEPA qui garantissent une filtration similaire à celle des blocs opératoires.
o Le nettoyage et la désinfection des cabines de tous les avions a lieu tous les soirs respectant les nouvelles exigences EASA en la matière.

Des mesures pour lesquelles le personnel a été bien évidemment formé, même si dans un tweet la compagnie montrait avec humour comment celui-ci restait sur ses gestes professionnels pendant le confinement :
 

- A l’arrivée :

o Débarquement séquencé par groupe de passagers
o Limitation du nombre de clients dans les passerelles
o Marquage au sol dans les zones d’attente
o Protection plexiglas sur les comptoirs bagages manquants
 
A chaque étape du circuit passager, des mesures de précaution sanitaire prises par le personnel mais aussi imposées aux clients.
A chaque étape du circuit passager, des mesures de précaution sanitaire prises par le personnel mais aussi imposées aux clients. © PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP
 

Un trafic qui va redécoller progressivement


Depuis le lundi 11 mai déjà, jour de déconfinement, Air France avait repris ses rotations au départ du principal aéroport de notre région derrière celui de Toulouse. Actuellement, 2 rotations (1 aller et 1 retour) sont ainsi effectuées par semaine avec Paris (le lundi et le vendredi après-midis).

 
A partir de mardi prochain 2 juin, cela va passer à 2 rotations par jour, puis le double la semaine d’après et ainsi de suite jusqu’à revenir au rythme d’avant confinement. La vitesse de croisière devrait être retrouvée le 26 juin prochain, jour de la réouverture complète au trafic aérien de l’aéroport d’Orly sur Paris.

Entre temps, à partir du 15 juin, la compagnie Chalair va reprendre ses vols entre Montpellier et Bordeaux.
La deuxième quinzaine de juin, ce sera Volotea qui reprendra ses vols internes entre Montpellier et Bastia, Ajaccio, puis Nantes, Rennes, Strasbourg et Lille, avant l’ouverture de la nouvelle ligne avec Figari en juillet. Enfin dernière à redécoller vers ses destinations traditionnelles, la compagnie Easyjet.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société transports aériens économie transports sécurité santé