"Avec l'IA, tout peut s'emballer, le meilleur comme le pire", le maire de Montpellier annonce la création d'une convention citoyenne sur l'intelligence artificielle

Dès l'automne prochain, une convention citoyenne verra le jour à Montpellier pour apporter des solutions à l'émergence de l'intelligence artificielle (IA), a annoncé Michaël Delafosse vendredi 26 mai 2023.

Élus, chercheurs, universitaires, entrepreneurs ou experts numériques, le maire PS de Montpellier s'est entouré des forces vives du territoires pour aborder au mieux la question de l'intelligence artificielle (IA).

Vendredi 26 mai 2023, Michaël Delafosse a annoncé la création d'une convention citoyenne sur l'IA. L'objectif ? "que des spécialistes du privé et du public expérimentent ensemble des solutions pour accompagner l'émergence de cette technologie", a-t-il expliqué.

En effet, pour l'édile de 46 ans, ce débat à échelle nationale se joue aussi au niveau local.

Pour une IA responsable et éthique

Le 6 avril dernier, Michaël Delafosse avait déjà lancé une réflexion autour de l'IA pour élaborer un modèle "digne de confiance" à Montpellier, la charge de cette mission ayant été confiée à Jacques Priol, le président et fondateur du cabinet CIVITEO.

Désormais, le maire de la ville annonce le lancement de plusieurs initiatives, dont la création d'une convention citoyenne sur l'IA à l'automne.

D'ici là, de nombreux rendez-vous sont déjà plannifiés dans les différents secteurs, autour de cette même thématique. Par exemple, vendredi 26 mai, un colloque était organisé à l'université de Montpellier à propos de "l'intelligence artificielle dans le procès administratif".

"Répondre présent à l'appel de l'UE"

En effet, le maire de Montpellier s'en réjouit, en agissant ainsi, la ville "répond présent au commissaire européen pour le Numérique Thierry Breton, qui a appelé à travailler sur des règles afin d'encadrer l'IA avec les entreprises volontaires dans l'attente d'une nouvelle législation dans l'UE", législation qui ne devrait voir le jour que dans plusieurs années.

Montpellier fait le choix de poser un cadre de dialogue avec les experts du secteur pour échanger avec les citoyens autour de conférences, groupes de discussions, et faire émerger ainsi des avis constructifs proposant un encadrement du déploiement de l'IA.

Michaël Delafosse, Maire PS de Montpellier

Engagement autour du numérique

Afin que le territoire s'engage de façon homogène autour de ces questions, Michaël Delafosse a appelé à d'autres initiatives :

Telles que la création de modules de sensibilisation et de formation à destination des établissements scolaires, des universités, des entreprises, des associations et des médiathèques

Ou encore l'accueil d'un Forum international à Montpellier à l’horizon 2024-2025, dans le but de faire émerger des propositions pour encadrer l'utilisation de l'IA au niveau européen et international.

Enfin, le 1er juin, sera voté en Conseil de métropole la première tranche du Plan Etat-Région 2021-2027 qui porte sur l’investissement dans des supercalculateurs pour poursuivre l’expérimentation autour de l’IA et permettre d'accroître la puissance de calcul de données. 

Écrit avec l'AFP.