Capitale européenne de la Culture 2028 : expositions, conférences, Montpellier affiche ses ambitions

Montpellier joue sa dernière partition pour décrocher le label Capitale européenne de la Culture 2028. Sa programmation culturelle pour cette saison 2022- 2023 se veut ambitieuse.

C'est la dernière ligne droite pour Montpellier avant de pouvoir décrocher le label tant convoité de Capitale Européenne de la Culture. Elle est en concurrence pour cela avec trois autres villes : Bourges, Clermont-Ferrand, et Rouen. Ces quatre finalistes ont été choisis par un jury indépendant parmi neuf villes françaises.

Une ambition affichée

Montpellier avec la ville de Sète et tout un maillage de villes de l'Hérault ont quelques mois pour démontrer quelles sont LA référence en matière de culture. En décembre, le choix de la ville française pouvant prétendre au titre sera effectué. Alors pour y parvenir, outre le travail administratif, il faut pouvoir démontrer l'étendue de la diversité culturelle ! Cela sera chose faite dès cette saison. 

Des randonnées culturelles en milieu naturel à la numérisation d’œuvres urbaines, de performances en déambulations, d’expositions en résidences, de parcours en conférences, de richesses patrimoniales... Bref, tout pouvant faire écho à sa dimension européenne.

Un programme riche et varié mêlant art graphique, musique, théâtre, danse, ou encore littérature.

durée de la vidéo : 00h00mn42s
Le maire de Montpellier présente le calendrier culturel de la ville dans le cadre de sa candidature au statut de capitale culturelle européenne 2028. ©TV Sixtine BOYER

Des paysages multiples

De l'intérieur des terres au littoral méditerranéen, c'est un vaste territoire qui accueille les rendez-vous culturels. Ce même territoire qui vivra au rythme de Montpellier 2028. Son ouverture sur la Méditerranée permet également des échanges riches notamment au niveau cinématographique avec son festival Cinemed. 

Ses influences architecturales proviennent notamment de la Grèce antique, de la Rome antique et de l'Empire arabe que l'on remarque à travers des lieux emblématiques comme les remparts médiévaux, la place royale du Peyrou, ou encore la faculté de médecine.

Outre la Méditerranée, les liens culturels sont aussi tournés vers l'Europe

Pour avoir l'adhésion de tous, la ville sollicite ses habitants pour enrichir son dossier de candidature. Toutes les idées sont les bienvenues. Sur leur site dédié, les internautes sont aussi invités à soutenir la ville sur les réseaux sociaux. 

Pour booster également sa candidature, la ville recrute.

Ce n'est pas la première fois que la France est à l'honneur à travers ce label "Capitale européenne de la culture". Paris l'avait obtenu en 1989, Avignon en 2000,  Lille en 2004, et Marseill-Provence en 2013.