Coronavirus dans l'Hérault : la collecte des déchets verts démarre avec succès à Saint-Jean-de-Védas

Depuis le début du confinement, vous êtes nombreux à jardiner et les déchets verts s'accumulent. Alors certaines mairies ont choisi de rouvrir leurs déchetteries, tandis que d'autres organisent des tournées de ramassage. C'est le cas à Saint-Jean-de-Védas (Hérault) depuis ce mardi 14 avril.
Le ramassage des déchets verts organisé par la mairie de Saint-Jean-de-Védas (Hérault) pendant le confinement est gratuit et remporte un grand succès
Le ramassage des déchets verts organisé par la mairie de Saint-Jean-de-Védas (Hérault) pendant le confinement est gratuit et remporte un grand succès © Isabelle Bris, France 3 Occitanie
Alors que les déchetteries de la métropole de Montpellier sont fermées depuis le début du confinement, les déchets verts s'amoncellent. Depuis ce mardi 14 avril, la mairie de Saint-Jean-de-Védas a donc décidé de mettre en place des tournées de ramassage gratuites. Le succès a été immédiat.
 
Ramassage des déchets verts à Saint-Jean-de-Védas (Hérault) pendant le confinement
Ramassage des déchets verts à Saint-Jean-de-Védas (Hérault) pendant le confinement © Isabelle Bris, France 3 Occitanie
 

Un camion benne rempli dans chaque rue


La nouvelle s'est vite répandue dans cette commune pavillonnaire de 10.000 habitants aux portes de Montpellier, comme l'explique un employé municipal que nous avons suivi en pleine tournée :
 

Il y a, en moyenne, 5 sacs par villa. On remplit quasiment un camion benne par rue et on a une quarantaine de rues à faire dans ce seul quartier : ça fait quelques sacs à manipuler!   

 


Pallier la fermeture des déchetteries de la Métropole


Ces tournées spéciales sont effectuées quartier par quartier, dans toute la commune, par les employés municipaux. Et les riverains sortent souvent dans la rue pour les remercier, à l'image de Jean-Claude Altier :
 

Coronavirus ou pas, les haies, ça pousse, alors je remercie tout le monde! [...] Ça me rend bien service, parce que s'il avait fallu que je les porte moi-même à la déchetterie, j'en avais pour plusieurs aller retour en voiture! 


Abus sur les quantités jetées


De toute façon, cet habitant n'aurait pas pu se rendre lui-même en déchetterie : celles de Montpellier Métropole sont fermées depuis le début du confinement. Sur son site internet, la collectivité territoriale donne des idées alternatives pour recycler les déchets verts qui s'accumulent en cette période printanière propice au jardinage.
 
Franc succès pour le ramassage gratuit des déchets verts à Saint-Jean-de-Védas (Hérault) pendant le confinement
Franc succès pour le ramassage gratuit des déchets verts à Saint-Jean-de-Védas (Hérault) pendant le confinement © Isabelle Bris, France 3 Occitanie

Mais parfois, certains riverains abusent quelque peu de ce service exceptionnellement proposé par la municipalité, selon Isabelle Guiraud, maire (DVD) de Saint-Jean-de-Védas  :
 

Normalement, c'est un mètre cube par semaine dans les déchetteries [...] Les services sillonnent toutes les rues de tous les quartiers et certains en profitent pour mettre des déchets qu'ils possèdent depuis un petit moment, on a même trouvé des sapins de Noël!


Contrer les dépôts sauvages inflammables

Ce ramassage doit durer au moins jusqu'à la mi-mai. La mairie y voit un moyen de lutter contre le brûlage des déchets verts dans les jardins, qui est illégal, ou contre les décharges sauvages, comme celle sur laquelle Fabien Brochiero, responsable "Forêt/Chasse" à la Direction Départementale des Territoires et de la Mer de l'Hérault (DDTM 34) a emmené nos reporters Isabelle Bris et Benoît de Tugny :
 

On est devant des faits d'incivilités : au lieu de garder les déchets verts chez eux, les gens les ont amenés dans la nature, ce sont des cas qu'on rencontrait déjà les années passées et qui risquent de se multiplier avec le confinement. C'est dangereux!


Car laisser ses déchets verts dans la nature peut s'avérer risqué pour tout le monde. Une fois secs, ces tas deviendront un combustible idéal pour les incendies qui ravagent régulièrement l'Occitanie en été.

Dans ce contexte, l'obligation de débroussaillement, elle, reste en vigueur pour les particuliers. Un paradoxe que dénonce dans un courrier au préfet René Revol, le maire (LFI) de Grabels, autre commune de la métropole. Il réclame la réouverture des déchetteries :
 

Je souhaite que cette interdiction [d'ouverture des déchetteries, NDLR] soit levée et que puisse être organisé dans le strict respect des règles sanitaires le dépôt des déchets verts dans les déchetteries de la Métropole de Montpellier.


A Sète, ouverture des déchetteries sur rendez-vous minutés


D'autres communes ont en effet choisi d'ouvrir leurs déchetteries, tout en respectant les règles du confinement et les gestes barrières. Celles de Sète Agglopôle sont ainsi à nouveau accessibles depuis le 14 avril, mais uniquement sur rendez-vous, à raison de 135 créneaux de dépose de 10 minutes chacun par jour. Déjà plus de 300 rendez-vous ont été programmés.

A Perpignan, réouverture autorisée

Dans les Pyrénées-Orientales, la préfecture vient d'autoriser la réouverture aux particuliers des déchetteries de la métropole selon les modalités suivantes :
 
Les horaires de réouverture des déchetteries de Perpignan Métropole
Les horaires de réouverture des déchetteries de Perpignan Métropole © Perpignan Métropole

L'accès sera limité à 2 véhicules simultanés et les usagers devront respecter les distances de sécurité.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement jardins nature confinement : conseils pratiques santé société covid-19 incendie faits divers feux de forêt sécurité