Coronavirus : à Montpellier, le maire propose des pistes cyclables provisoires pour accéder aux hôpitaux

L'annonce a été faite début avril par Philippe Saurel. Le maire de Montpellier veut créer "prochainement" des aménagements cyclables provisoires pour faciliter l'accès aux centres hospitaliers et aux CHU. Une initiative surtout destinée aux personnels des hôpitaux et cliniques.

Montpellier - la piste cyclable temporaire sur le pont que va vers Castelnau-le-Lez  - 25 avril 2020.
Montpellier - la piste cyclable temporaire sur le pont que va vers Castelnau-le-Lez - 25 avril 2020. © F3 LR

L'idée originale, et pour l'instant unique en France, a été proposée au maire de Montpellier par l'association Vélocité, très impliquée dans la mobilité urbaine douce sur la métropole.
 

Mais que veut dire "aménagement cyclable provisoire" ?


En période de confinement, presque tous les sites urbains peuvent facilement devenir des zones cyclables. Mais après ?

Il est vrai que depuis le 17 mars, les voitures ont déserté ou presque les rues de la ville, les tramways sont moins fréquents et surtout coronavirus oblige, certains personnes ne veulent plus les prendre par peur de la contagion car il s'agit d'un espace restreint et fermé où il est difficle de respecter les distances de sécurité.
Enfin, une ville vide favorise une vitesse plus élevée pour les rares véhicules qui circulent.

Bref, le vélo est la solution alternative pour ceux qui n'ont pas de voiture et qui doivent se rendre au travail... comme les personnels hospitaliers. Il y a aussi la marche, mais les piétons ont les trottoirs pour aller et venir en toute sécurité, contrairement aux vélos.
 
Forte de ces constats, l'association Vélocité de Montpellier a demandé au maire d'agir. Celui-ci a répondu favorablement, dans un tweet récent daté du 13 avril.
 

La ville sans circulation automobile nous permet d'envisager, *reduire la discontinuité cyclable Pont Castelnau / Av. Fr.Delmas. *aménagements provisoires vélo Hôpitaux/Faculté TramL5.


Toutefois, pour matérialiser ces pistes cyclables provisoires, il a fallu attendre la livraison et l'installation de plots en plastique pour délimiter les sites protégés. Ce 25 avril, c'est chose faite.
 
Montpellier - la piste cyclable temporaire sur le pont que va vers Castelnau-le-Lez  - 25 avril 2020.
Montpellier - la piste cyclable temporaire sur le pont que va vers Castelnau-le-Lez - 25 avril 2020. © F3 LR

5.000 euros d'investissement en balisage pour un passage cyclable qui relie 2 pistes cyclabes déjà existantes entre Castelnau-le-Lez et Montpellier.
A terme, 15km de pistes cyclables temporaires pourraient être créés.
 
Il s'agit donc de sécurité mais aussi d'écologie et de politique.
N'oublions pas que Philippe Saurel, même en ballotage favorable entre les 2 tours des Municipales, reste en campagne pour sa réélection à la mairie de Montpellier.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports mobilité philippe saurel politique coronavirus - confinement : conseils pratiques santé société tramway transports en commun