Coupe de France : derby entre Canet-en-Roussillon et Montpellier pour les quarts de finale

Après sa victoire historique contre le club de l’OM, puis contre Boulogne-sur-Mer ce mercredi soir, Canet-en-Roussillon affrontera son voisin montpelliérain, le MHSC. De son côté Toulouse, jouera contre un club de Nationale 2, Rumilly-Vallières.

 

Canet élimine Marseille en Coupe de France
Canet élimine Marseille en Coupe de France © RAYMOND ROIG / AFP

Une finale régionale

C’est une première pour le club de foot Canétois : la qualification en quarts de finale de la Coupe de France. Les tirages au sort ont eu lieu ce vendredi soir. Et verdict, le club canétois, qui évolue en nationale 2, n’affrontera pas comme il le rêvait le PSG, mais son voisin, le MHSC : "Un petit peu de déception sur le coup. On voulait prendre PSG ou Lyon après ça reste une Ligue 1 et puis une équipe régionale, donc on va tenter de préparer ça et continuer de rêver. On redoute cette équipe, c’est une équipe professionnelle de Ligue 1 qui est connue pour être très accrocheuse. On va se préparer et on ne va pas se laisser surprendre comme on l’a fait pour Marseille et Boulogne", confie Maxime Ferry, joueur au club de Cabet-en-Roussillon. 

De son côté Toulouse a hérité d'une formation amateur pour la suite de l'aventure en Coupe de France et s'opposera à Rumilly-Vallières (N2).

Les matchs auront lieu le 20 ou 21 avril 2021.

Le match de son histoire face à l’OM

Depuis près d’un mois, les joueurs du club pyrénéens sont sur leur nuage. Après une victoire inespérée (2-1) face à l’OM en 16ème de finale, ils n’en finissent pas de briller. A la fin de ce match qui les opposait à l’OM, tous ont laissé exploser leur joie dans les vestiaires.

 "J'ai dû mal à réaliser. Les gars ont été extraordinaires. Ils ont rivalisé largement. C'est juste merveilleux. On n'a pas volé cette victoire," réagit Thomas Taravel, le jeune président de Canet, avant d’ajouter, "on a un budget 140 fois moins important que Marseille et on arrive à avoir de très bons joueurs amateurs. Ils l'ont prouvé ce soir."

Un match qui a mis debout tous les supporters du département :  "Il y a un vrai engouement. Le match de Marseille a réveillé beaucoup de choses. Tout le département est derrière nous," confie Farid Fouzari, l'entraîneur du club. Une manière de dire qu'il croit en ses joueurs et en la victoire face à Montpellier. 

La motivation face à Boulogne

Sur cet élan de motivation, les joueurs de Canet ont remis le couvert et ont tout donné face à Boulogne-sur-mer mercredi soir. Ils se sont montrés, sur la pelouse du stade Gilbert Brutus, plus que déterminés à se qualifier pour les quarts de finale en remportant le match 1-0 :

C'est HISTORIQUE à nouveau. On avait fait un grand match contre Marseille. Là, je n'ai pas de mots. Les garçons ont été extraordinaires. Cela a été plus difficile que contre l'OM. Mais les gars n'ont rien lâché.

Olivier de Souza co-président du CRFC

Désormais, ils espèrent pouvoir continuer leur épopée face aux Montpelliérains. Pour l’instant une petite déception à leur rêve éveillé : ne pas jouer face au PSG et aux grands noms du football comme Neymar ou Mbappé.

Les grands clubs de la région face à des petits

Mais Canet n’est pas le seul club amateur à atteindre les quarts de finale. Rumilly-Vallières qui évolue en nationale 2, affrontera le club toulousain, le TFC. Le club est basé à Rumilly, ville d'environ 15 000 habitants située en Haute-Savoie. Au tour précédent, ces joueurs ont éliminé d'autres amateurs, le Puy (N2), sur le score de 4 à 0.

Ce match devrait avoir lieu le 20 ou 21 avril.

Programme des quarts de finale 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 1 football sport ligue 2 coupe de france