• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Coupe du monde de football féminin : près de Montpellier, une pelouse parfaite pour l'entraînement des Brésiliennes

La pelouse du stade de Baillargues près de Montpellier, parfaite pour l'entraînement des footballeuses - juin 2019. / © N. Chatail F3LR
La pelouse du stade de Baillargues près de Montpellier, parfaite pour l'entraînement des footballeuses - juin 2019. / © N. Chatail F3LR

La Coupe du monde féminine de football se joue en partie à Montpellier pour 5 matchs, dont un 8ème de finale. Elle sera aussi dans 4 villes héraultaises choisies comme base d'entraînement. Baillargues, notamment, accueillera les Brésiliennes et les Néo-Zélandaises.
 

Par Josette Sanna

Dans quelques jour, le coup d'envoi de la coupe du monde de football féminin en France et à Montpellier. Le stade de la Mosson va accueillir 5 matchs dont un 8ème de finale de la compétition.

4 villes

Dans la métropole 4 villes ont été choisies par la FIFA pour servir de base d'entrainement aux sélections nationales qui joueront à Montpellier. Parmi elles, Baillargues qui recevra le Brésil et la Nouvelle Zélande.

L'or vert

A Baillargues le trésor du complexe sportif Roger Bambuck, c'est sa pelouse.

Un gazon naturel soigneusement entretenu par l'équipe municipale. Il a retenu toute l'attention de la fédération internationale de football et servira de terrain d'entrainement lors de la coupe du monde féminine.

Un tapis de gazon

"C'est un gazon qui est le plus dense possible. La pelouse est comme un tapis... On y travaille tous les jours depuis le mois de janvier", précise Richard Torres, responsable complexe sportif Roger Bambuck.

Pour le club résident, le choix de la FIFA n'est pas une surprise tant la qualité de la surface de jeu est exceptionnelle.

Chaque fois que je suis devant le stade, j'ai envie de mettre des crampons et de jouer

"A chaque fois que je suis devant le stade, j'ai envie de mettre des crampons et de jouer, c'est un billard", sourit Patrick Bousgarbies, directeur sportif BSVB.

Ici seront accueillies les internationales Brésiliennes et Néo-Zélandaises.

Pour répondre au cahier des charges de l'organisateur, la mairie a agrandi et rénové entièrement le club house.

Un chantier de 3 mois pour un investissement de 180.000 euros.

"On a refait l'extension pour les journalistes et cela permettra au club d'en profiter à la rentrée, conclut Guy Michel, directeur des services techniques mairie de Baillargues.

La Selecao Brésilienne sera la 1ère à fouler la pelouse de Baillargues le 11 juin.

A lire aussi

Sur le même sujet

Un rassemblement à Perpignan pour demander

Les + Lus