Covid : près de Montpellier, la mairie de Cournonsec célèbre son premier mariage post-confinement

Alors que la France se déconfine progressivement, certains couples d'amoureux n'en peuvent plus d'attendre. Dans l'Hérault, le village de Cournonsec a accueilli son premier mariage post-troisième confinement ce week-end. Nathalie et Rémi se sont dit "oui", mais sans oublier les règles sanitaires.

Nathalie et Rémi se sont unis à Cournonsec, dans l'Hérault, sur le thème de l'Ecosse.
Nathalie et Rémi se sont unis à Cournonsec, dans l'Hérault, sur le thème de l'Ecosse. © Laurie Colinet / France Télévisions.

Dure année pour les couples d'amoureux. Du fait de la crise sanitaire et des restrictions, de nombreux mariages ont dû être reportés ou annulés. Aujourd'hui, il est possible de se dire "oui" mais sous certaines conditions : nombre d'invités réduit au minimum, gestes barrières et respect du couvre-feu. 

À compter du 19 mai, les règles seront assouplies : un siège sur trois pourra être occupé lors des cérémonies civile et religieuse et les salles des fêtes pourront accueillir du public jusqu'à 35 % de leur capacité.

"C'est trop long une année à attendre"

Mais pour certains tourtereaux, impossible de patienter jusqu'au 19 mai. En couple depuis 11 ans et parents de deux enfants, Nathalie et Rémi ont déjà reporté leur mariage d'un an. Ils ont choisi de se marier dès ce week-end à la mairie de Cournonsec, près de Montpellier, sur le thème de l'Ecosse. Il s'agit du premier mariage post-troisième confinement célébré dans la commune. 

"C'est trop long une année à attendre, même dans la préparation", confie Nathalie, en pleine séance de maquillage. "Les festivités sont très restreintes mais on le fait quand même." 

En France, peu de couples ont choisi de faire le grand saut ces derniers mois. En 2020, 148 000 mariages ont été célébrés contre 227 000 en 2019, soit un recul de 34% selon une étude de l'Insee.

De nombreuses précautions

Par précaution, les invités de Nathalie et Rémi ont procédé à des tests PCR et antigéniques avant le jour J, puis ont refait des autotests. Une grande partie d'entre eux est déjà vaccinée.

Dans la salle des mariages à la mairie, les gestes barrières et la jauge sont respectés à la lettre : à Cournonsec, seules 20 personnes sont autorisées à assister à la cérémonie. 

Les chaises sont plus espacées, on essaie de maintenir les distanciations et on demande à tout le monde de porter le masque.

Françoise Maraval, adjointe à la maire de Cournonsec.

Seuls les mariés sont autorisés à ne pas se couvrir le nez et la bouche... enfin presque ! Le couple a tenu à faire un clin d'oeil à l'assemblée et a remis son masque au moment du baiser. "On a tout prévu !", plaisantent-ils.  

Un baiser "Covid-friendly" !
Un baiser "Covid-friendly" ! © Enrique Garibaldi / France Télévisions.

Avec son smartphone, un invité a immortalisé la scène pour les convives qui n'ont pas pu faire le déplacement. Une occasion pour Rémi de partager cette journée spéciale avec ceux qu'il aime : "On sait que les amis et les proches sont là. Ils ont pensé à nous. Et on fera une fête l'année prochaine, ce n'est pas un problème."

Rien ne pourra en effet gâcher le plaisir des jeunes mariés. À la sortie de la mairie, ils l'assurent d'une même voix : Covid ou non, "c'est que du bonheur" !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
fêtes locales événements sorties et loisirs famille société covid-19 santé déconfinement