Daniel Malgouyres condamné à 18 ans de prison à Montpellier

Publié le

Le verdict est tombé dans le cambriolage mortel du jardin Saint-Adrien à Servian: 18 ans de prison pour Daniel Malgouyres, le principal accusé dans ce procès. 7 ans de prison pour Richard Bruno, le second cambrioleur et 8 ans pour Richard Llop, soupçonné d'avoir recruté les malfrats du 5 octobre 2017.

"Je suis totalement innocent" : alors que son escorte l'emmenait vers les couloirs du palais de justice, après l'annonce du verdict, Daniel Malgouyres a tenu à proclamer une nouvelle fois son innocence au micro de la salle d'audience.

Ce vendredi soir, après presque 11 heures de délibération, et trois semaines de procès, la cour d'assises de l'Hérault a donc livré son verdict dans l'affaire du cambriolage du jardin Saint-Adrien à Servian. Daniel Malgouyres est reconnu coupable d'avoir été le commanditaire du cambriolage mortel. La cour a aussi condamné les deux autres accusés : le cambrioleur Richard Bruno à 7 ans de prison et Richard Llop à 8 ans d'incarcération. Ce dernier était suspecté d'être celui qui avait recruté les deux malfrats. Les deux hommes comparaissaient libres, ils dormiront en prison.

Ce matin, invité à s'exprimer devant la cour d'assises de l'Hérault, Daniel Malgouyres avait déjà lancé en direction des jurés un tonitruant : "Réfléchissez bien ! Vous allez mettre un innocent en prison !"

Un réquisitoire accablant pour le principal accusé

Dans son réquisitoire, mercredi 15 décembre, l'avocat général Georges Gutierrez s'était montré particulièrement accablant envers Daniel Malgouyres le principal accusé. " On lui reproche trois crimes graves : meurtre, tentative de meurtre et séquestration sur sa propre femme. Je demande 30 ans", avait-il déclaré à la fin de son réquisitoire.

Pour l'accusation, le rôle d'organisateur de Daniel Malgouyres, ne fait aucun doute . Et le mobile est clair : "garder son domaine, faire fuir son épouse Françoise et vivre sa vie avec quelqu'un d'autre, en l'occurrence l'employée sud-américaine dont il était tombé amoureux."

L'avocat général avait réclamé 18 ans de prison pour Richard Bruno, 57 ans, le second cambrioleur. Et la même peine avait été requise contre Richard Llop, moniteur d'équitation et ami du couple, soupçonné d'avoir recruté les deux cambrioleurs. Qualifié d'"escroc et de voleur" par le magistrat, il aurait, toujours d'après l'accusation, obéi aux ordres de Daniel Malgouyres.

Un vrai/faux cambriolage ?

Pour rappel, la cour d'assises de l'Hérault s'intéresse depuis trois semaines aux faits qui se sont produits le 5 octobre 2017 au jardin Saint Adrien, un domaine situé à Servian, dont les propriétaires font payer la visite aux nombreux touristes. Ce soir-là, deux malfrats s'introduisent dans le domaine du couple Malgouyres et cherchent à se faire remettre des espèces. Alors qu'il est à l'étage avec David Viers, l'un des cambrioleurs, François Malgouyres fait usage d'une arme et tue son agresseur sur le coup. L'autre malfrat prend la fuite et Daniel Malgouyres tire un autre coup de feu en sa direction. De la légitime défense, avait alors plaidé le sexagénaire alors dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux.

Un autre accusé dans ce dossier sera jugé ultérieurement. Jean-Pierre Bruno, le père de richard Bruno, l'un des deux cambrioleurs, est soupçonné d'avoir joué un rôle dans l'organisation du cambriolage.  Voire même d'avoir été le troisième homme, resté en dehors de la propriété le soir du 5 octobre 2017. Victime d'un AVC en octobre dernier, il n'était pas en état de comparaître.