Dans l’Hérault, treize campings expérimentent un « nutri-score » environnemental

Publié le
Écrit par Bérénice Del Tatto
Sur les 8200 campings français, 258 sont dans l'Hérault.
Sur les 8200 campings français, 258 sont dans l'Hérault. © XAVIER LEOTY / AFP

Du 2 au 4 novembre a lieu le Salon Européen des Equipements et Techniques du Tourisme à Montpellier. C’est dans ce cadre qu’a été dévoilée l’expérimentation d’évaluer l’impact environnemental des campings du département.

L’hôtellerie de plein air est l’acteur phare des hébergements touristiques dans l’Hérault. Plus de la moitié des lits disponibles pour les visiteurs le sont dans des établissements de plein air. Parmi les 258 campings du département, 13 campings* ont été choisis pour participer à une expérimentation. En France, le camping représente 22 millions de touristes par an et détient la première place en Europe pour ce type d’hébergement.

L'écologie : nouvelle préoccupation des vacances des Français

Le but de l’expérimentation ? Déterminer l’impact environnemental des campings à travers l’équivalent d’un nutri-score. L’échantillon des campings s’est fait par différents types de campings : du littoral à l’arrière-pays, du camping familial en passant par les plus grands établissements. Une lettre de A à E leur a été attribuée il y a deux ans. Un audit va être refait prochainement pour réévaluer les hébergements.

Les Français s’intéressent aux enjeux environnementaux de leurs hébérgements de vacances. L’agence touristique de l’Hérault le confirme : « Deux tiers des Français (64%) se sentent concernés par na notion de tourisme durable. »

Des critères à respecter pour avoir une bonne note

On n’a pas fait énormément de changements, c’est surtout une prise de conscience générale. Le camping avait beaucoup de choses en cours et le projet nous a fait comprendre qu’on était sur la bonne voie notamment au niveau du tri des déchets. 

Sylvia Benezech, chargée du projet d'étiquetage environnemental au camping Sérignan Plage

En effet, la gestion des déchets fait partie des sept critères pris en compte pour établir l’étiquette environnementale de ces campings.La consommation d’eau et d’énergie, l’épuisement des ressources, les déchets, l’impact CO2, les coûts et la quantité de produits biologiques utilisés sont aussi analysés.

De ce côté-là aussi, ça s’active au Sérignan Plage : « 100% de l’eau usée est recyclée pour l’arrosage. On expérimente aussi le recyclage de l’eau des piscines pour l’arrosage et les chasses d’eau. » assure Sylvia Benezech. Dans le camping, des douchettes pour réduire la consommation d’eau seront aussi installées au cours de l’hiver. La chargée du projet du Sérignan Plage conclut : « On a aussi comme projet de rajouter des compteurs d’eau et d’électricité pour bien suivre notre consommation. » Le score du camping où travaille Sylvia est aujourd’hui de D. Elle espère voir cette lettre changer suite à tous les efforts faits pour rendre l’établissement durable. Pour cela, il faudra attendre le prochain audit.

 

Un dispositif déjà bien en place pour les hôtels 

Un dispositif d’étiquetage environnemental existe déjà pour les hôtels. L’Agence gouvernementale pour la transition écologique l’indique dans un tweet : « Ils témoignent des mesures écologiques prises par l'hébergeur. » Sylvia Benezech s’interroge : « Un camping ne pourra pas être à égalité avec un hôtel classique. Il faut savoir à quel moment le client comprend que même si la lettre de l’étiquette est la même, le niveau d’hébergement ne sera pas le même. »

*Liste des campings ayant participé au projet : Le Méditerranée Plage – Vias, Aloha Camping – Sérignan Plage, La Créole – Marseillan Plage, Le Bon Port – Lunel, Le Californie Plage – Vias Plage, Les Terrasses – St Chinian, Lou Labech – Bouzigues, Village du Bosc – Octon, Castelsec Camping municipal – Pézenas, Les Vagues – Vendres, Les Sablons - Portiragnes, Le Sérignan Plage - Sérignan, Les Cerisiers du Jaur – St Pons de Thomières

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.