Déconfinement : à Montpellier, le QR code ne fait pas recette dans les restaurants

Ce mercredi 9 juin 2021 marque la réouverture des salles de restaurants. Elle s’accompagne du retour des cahiers de rappel, et, nouveauté, le QR code via l’applicationTous  Anti-Covid. Quelques heures après la réouverture, les restaurateurs montpelliérains ne sont pas emballés.

Les QR code doivent être installés à l'entrée des restaurants.
Les QR code doivent être installés à l'entrée des restaurants. © FTV / Camille Nowak

Midi dans l’Ecusson, ce mercredi 9 juin. En début de journée, les restaurants ont pu rouvrir leurs salles intérieures et ont dû installer le QR code, ou ressortir leurs cahiers de rappel comme au mois d’octobre. Un dispositif qui permet de prévenir les clients d’une exposition au Covid.

La terrasse avant tout

Au Casa di Giorgio, le QR code est affiché à l’entrée du restaurant depuis ce matin. « On demande à ceux qui mangent à l’intérieur de scanner le QR code et s'ils ne veulent pas, vous avez la feuille de rappel » explique Hélène Fabre, la directrice du restaurant. Mais à midi, aucun client n’a pu inaugurer le nouveau dispositif : « pour l’instant, tout le monde préfère la terrasse parce qu’il fait beau et chaud, mais on verra ce soir ». Elle nous confie ses interrogations sur le futur : « On va voir si ça marche, si les clients vont être d’accord de jouer le jeu, est-ce qu’ils vont préférer remplir une fiche ? ça, je ne peux pas vous dire pour l’instant ».

C’est plus facile avec le papier qu’avec le QR code

Brett Bralley, client


Un peu plus loin, au pied de l’Église Saint-Roch, pas le choix. Terrasse ou salle intérieure, tout le monde doit notifier son passage dans le restaurant. « Je l’ai mis en place, les gens savent qu’il faut être réglo » déclare la directrice de l’Accoudoir, Maguelone Imbert.

C'est Liam qui s'occupe, ce midi, de remplir la fiche de rappel
C'est Liam qui s'occupe, ce midi, de remplir la fiche de rappel © FTV/ Marie Valantin

En terrasse, Brett et son fils Liam sont justement en train de remplir le papier de rappel. Ils l’ont préféré au QR code : « C’est plus facile avec le papier qu’avec le QR code. Il faut déjà charger l’application, la télécharger. Comme je ne suis pas très doué sur les applications, on préfère remplir le petit bout de papier » raconte Brett Bralley, client. Et même si Hélène Vialar, une autre cliente, a téléchargé l’application Tous Anti Covid, elle a choisi le papier : « Ce n’est pas quelque chose qui me viendrait à l’esprit de l’utiliser quand je vais dans un lieu public. C’est plus à titre personnel, pour une collecte d’informations, le vaccin ou faire des attestations que je l’utilise ».

« Marre de fliquer les gens »

Autre son de cloche chez plusieurs gérants de restaurants de l’Écusson : « On en a marre de fliquer les gens ». Certains ont installé le QR code à l’entrée de leur restaurant, mais n’obligent pas leurs clients. D’autres ont choisi de ne pas l’installer.

On flique déjà un peu trop notre clientèle. Mettez le masque, enlevez le masque, attention au gel hydroalcoolique… Ça va à l’encontre de la restauration et de l’esprit convivial, mais on est obligé de passer par là.

Jérôme Chaneguier, gérant d'un restaurant


Jérôme Chaneguier a rouvert son restaurant, La Diligence, ce mercredi 9 juin. Il n’a pas encore installé le QR code : « ça va vraiment les braquer, j’ai besoin d’avoir la clientèle qui arrive. Le QR code, les gens ne l’apprécient pas trop. J’ai peur qu’ils ne viennent pas ». Il se souvient du cahier de rappel instauré entre les deux premiers confinements : « Marquer le nom et le prénom de chaque personne, comme avant le confinement, ça a été très dur. Les gens ne voulaient pas forcément. » Il ajoute : « on flique déjà un peu trop notre clientèle. Mettez le masque, enlevez le masque, attention au gel hydroalcoolique… Ça va à l’encontre de la restauration et de l’esprit convivial, mais on est obligé de passer par là. »

Pour scanner le QR code, il faut télécharger l'application "Tous anti Covid". Le gouvernement garantit qu’aucune donnée n’est collectée : « Si quelqu’un se déclare positif dans l’application, les personnes qui étaient dans l’établissement au même moment seront notifiées. Elles ne sauront ni où, ni par qui elles ont été exposées » peut-on lire sur le site officiel qui permet de générer les QR code.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société