Déménagement d'un camp de roms : 200 personnes ont manifesté à Montpellier

Publié le
Écrit par Josette Sanna
Les manifestants ont défilé à Montpellier contre le déménagement du camp de roms.
Les manifestants ont défilé à Montpellier contre le déménagement du camp de roms. © france3

Le Préfet de l'Hérault l'a annoncé. Le camp de Roms situé dans le quartier de Celleneuve va être démonté le 7 mars prochain. La Mairie de Montpellier veut reloger une partie de ces Roms en HLM. Le reste pourrait trouver refuge sur un terrain dans le quartier de la Rauze.

Ce samedi 8 janvier deux cents personnes du quartier ont manifesté leur mécontentement dans les rues de Montpellier pour protester contre les décisions du préfet de l'Hérault.

 Parmi eux, Philippe Merican. C'est le dernier maraîcher de Montpellier. Mais depuis quelques jours, il voit l'avenir en gris. Depuis qu'il a appris que des roms du camp de Celleneuve seront bientôt être relogés sur un terrain du sud de Montpellier, juste à côté de son exploitation.

Ici on est entre deux autoroutes, la station TGV, la centrale à béton... Et en plus on va nous installer 180 roms dont une centaine d'enfants !

Philippe Merican

Maraîcher

Le ras-le-bol des riverains

Pour les habitants de la Rauze et de la Céreirède, la coupe est pleine. Alors ils se mobilisent pour interpeler Mickael Delafosse, le président de l'Agglo de Montpellier et Hugues Moutouh, le Préfet de l'Hérault. Un préfet qui a reçu mercredi une délégation de riverains.

Je leur ai assuré qu'il y aurait un accompagnement et une sécurisation permanente. Il faut se montrer solidaires et partager la charge d'accueillir les plus démunis.

Hugues Moutouh

Préfet de l'Hérault

Décision unilatérale

Ces propos ont attisé la colère des habitants qui dénoncent des décisions hâtives et prises dans l'urgence sans concertation.
"Nous n'avons rien contre les roms, mais vouloir les installer entre le quartier de la Rauze qui est un quartier résidentiel et celui de la Céreirède, c'est absurde. C'est une bande de très très exigüe, le gazoduc passe par là, l'endroit est en zone inondable, le pont de l'autoroute fait barrage..", explique Patrice Rigault, un riverain excédé.
Les associations de riverains ne désarment pas. Elles ont lancé une pétition et demandent à être reçues rapidement par le maire de Montpellier, Mickaël Delafosse.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.