• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Départ du directeur du SDIS de l'Hérault : un bilan contrasté

Le départ du directeur du SDIS 34 est officiel. Christophe Risdorfer était en fonction depuis novembre 2009. Une personnalité "clivante" dont le bilan est contrasté. Pour certains, il a fait "le travail". D'autres, dont une partie du personnel, lui reprochent une gestion des hommes désastreuses.

Par Olivier Le Creurer

Le colonel Christophe Risdorfer. Un exécutant sans états d'âme pour certains. Un homme de décision pour d'autres. Mais pour tous, le futur ex-directeur départemental des pompiers de l'Hérault a un caractère bien trempé. Et pour Kléber Mesquida, patron du SDIS 34, le colonel Risdorfer a fait du bon travail, quitte à déplaire.

Les syndicats veulent tourner la page

Manifestations parfois brutales, grèves multiples, procés. Les 7 ans passés par le colonel Risdorfer dans l'Hérault sont marquées par des tensions avec une partie du personnel. Le point d'orgue étant le décès de Jérémy Beier, piégé avec trois autres pompiers, lors de l'incendie de Gabian en août 2016. Aujourd'hui, les syndicats veulent tourner la page.

Christophe Risdorfer rejoint le ministère de l'Intérieur avec le grade de contrôleur général. Son successeur devrait être nommé fin mai.
Départ du directeur du SDIS de l'Hérault
Le départ du directeur du SDIS 34 est officiel. Christophe Risdorfer était en fonction depuis novembre 2009. Une personnalité "clivante" dont le bilan est contrasté. Pour certains, il a fait "le travail". D'autres, dont une partie du personnel, lui reprochent une gestion des hommes désastreuses. - D. De Barros, V. Banabera



Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus