Deux épiceries de nuit et deux bars à chicha de Montpellier fermés pour plusieurs mois par la préfecture

Entre le jeudi 16 et le vendredi 17 novembre 2023, la préfecture de l'Hérault a demandé la fermeture administrative de quatre commerces de Montpellier, notamment pour "vente d’alcool après 22h" et "vente illicite de tabac", parfois en récidive.

Depuis le jeudi 16 novembre, la préfecture de l'Hérault a annoncé la fermeture administrative de quatre commerces du centre-ville et du quartier Malbosc de Montpellier.

Jusqu'à six mois de fermeture

Deux épiceries de nuit du quartier de l'Écusson ainsi que deux bars à chicha ont été contrôlés par les forces de l'ordre cette semaine.

La supérette "Sainte-Anne" située rue du Petit-Scel a été mise à l'arrêt jusqu'au 15 décembre pour une récidive de "vente d’alcool après 22h". L'épicerie "Sucré-Salé" de la rue Anatole France est fermée jusqu'au 15 février 2024 pour une récidive de "vente d’alcool après 22h" et "vente illicite de tabac".

Le bar à chicha "Le Garden" du quartier Malbosc n'ouvrira pas avant le 16 janvier 2024, après avoir été épinglé pour "détention frauduleuse de tabac prévue pour la vente". La fermeture de la boutique d'accessoires pour chicha "Ryad accessoires", rue de Verdun, a quant à elle été décidée jusqu'au 16 mai 2024.

Les fermetures administratives en hausse

Dans son bilan publié tous les trois ans, la police municipale de Montpellier fait état d'une hausse des fermetures administratives dans certains commerces de l'agglomération. Depuis 2021, la fermeture des bars à chicha a augmenté de 200 % et celle des épiceries de nuit de 76 %.

Selon la police de Montpellier, les motifs récurrents engagés pour fermer les commerces sont liés à des infractions comme "la vente non autorisée d'alcool, de tabac et de protoxyde d'azote, des pièces administratives manquantes, des défauts d'affichage et l’incitation à fumer en intérieur."

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité