Drogue. Il choisissait ses victimes à leurs prénoms : 47 personnes âgées dépouillées pour financer ses achats de cocaïne

Durant le premier semestre 2023, 47 personnes ont été victimes des agissements d'un homme de 40 ans, consommateur de drogue. Il repérait le nom de ses futures victimes, sur les boîtes aux lettres, et ciblait des personnes âgées.

40 ans, avenant et de nature à inspirer la confiance. Ce Montpelliérain avait tout pour séduire les personnes âgées. Mais derrière son apparence de gendre idéal, se cachait un voleur, coupable d'une quarantaine de vols, lors du premier semestre 2023.

Interpellé en juin dernier, l'homme a reconnu les faits et détaillé son mode opératoire aux enquêteurs. Afin de financer sa consommation de cocaïne, il volait chez des personnes âgées, après des repérages très précis. Au hasard de ses promenades, il repérait ainsi des maisons faciles d'accès et avec des prénoms pouvant s'apparenter à ceux de personnes âgées, sur la boîte aux lettres.

Reconnu grâce à des vidéos de surveillance

Passé ce "travail" préalable, il pouvait se lancer dans le vif du sujet. "Il sonnait et se présentait en prétextant une panne, un besoin de tournevis ou encore un besoin d'eau pour le radiateur de sa voiture, nous indique une source policière. Et alors que les gens s'éloignaient pour satisfaire sa demande, il faisait main basse sur tout ce qu'il trouvait : argent liquide, sacs à main, bijoux".

Butin en poche, il le revendait ensuite. De quoi financer sa consommation de cocaïne. Une affaire lucrative, qui a subi un coup d'arrêt à partir du mois de juin 2023. Jamais inquiété jusqu'alors, la quarantenaire est interpellé pour une tout autre affaire de vol.

Alors qu'il est placé en maison d'arrêt, les enquêteurs vont progresser dans leur enquête.

Jugé en octobre

Car, sans le même temps, les enquêtes pour vols sur les personnes âgées se poursuivent. Désormais connu des services de police, l'homme est reconnu sur les vidéos de surveillance de commerces. Les enquêteurs parviennent à l'identifier en scrutant les images à chaque fois qu'une carte bancaire volée avait été utilisée.

Toujours en détention provisoire pour une autre affaire, le suspect sera jugé en octobre pour "vol avec circonstance aggravante".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité