Election Miss Monde: Aurore Kichenin nous raconte son périple en Chine

© Nicolas ASFOURI / AFP
© Nicolas ASFOURI / AFP

Aurore Kichenin est de retour en France de son périple en Chine où elle a terminé dans le Top 5 du concours Miss Monde. La Montpelliéraine est fatiguée mais très heureuse de son parcours. Interview.

Par Olivier Le Creurer

Aurore Kichenin a atterri à 5 heures, à Paris, ce lundi matin. Nous avons retrouvé une jeune fille persuadée d'avoir fait le maximum pour représenter son pays. Elle revient à Montpellier, "sa ville" comme elle aime le rappeler, pleine de souvenirs. Interview.

Aurore, dans quel état physique êtes-vous ?


"Je suis partie de Chine vers midi, heure locale et je suis arrivée à Paris ce matin à 5 heures. Oui, je suis un peu fatiguée."



Que retenez-vous de votre aventure en Chine ? Un souvenir ?


"Un souvenir, la question est très difficile. Je dirais plein de souvenirs. Nous avons beaucoup voyagé en Chine, changé de nombreuses fois d'hôtel. Un moment fort  ? Lorsque je me suis retrouvée représentante des candidates de toute l'Europe pour lancer l'aventure Miss monde 2017. Une intervention en anglais. J'ai aussi découvert comment on fabriquait le thé. Nous avons fait du grand 8 dans un parc d'attraction. Et puis bien sûr, il y a eu le grand final samedi."

Le stress ? 


Non. Durant les répétitions, tout était fait pour que nous n'ayons pas de pression. La chorégraphe nous disait: "je suis très fière de vous". Et cela nous donnait encore plus d'énergie. Bon, samedi, avant de monter sur scène, oui j'ai eu un peu de stress mais finalement pas énormément. Tout allait tellement vite.."

Racontez-nous la journée de samedi avec le grand show final:


"Toutes les répétitions étaient très intenses. C'était difficile mais on s'accroche, on donne tout. La soirée Miss France est très longue, près de quatre heures. L'élection Miss Monde est beaucoup plus courte. Tout va tellement très vite. Je n'avais pas forcément le temps de réaliser. Top 15, top 10 puis Top 5. En fait, c'est dans les coulisses qu'on prenait conscience. Je verse une petite larme et je repars sur scène. 

Vous n'êtes plus que 5, que se passe-t-il dans votre tête ? 

"Je me dis peu importe, c'est déjà énorme d'arriver-là. Je me suis donné à fond. J'ai fait tout mon possible. Je n'ai aucun regret."

Vos relations avec les autres miss ?


Très bonnes avec une belle affinité avec plusieurs filles. Je me suis très bien entendue avec miss Canada dès mon arrivée à l'aéroport. Mais aussi avec miss Ile Maurice, miss Italie, miss Belgique ou miss Singapour. Nous avons échangé nos numéros de portable et nous avons promis de nous revoir."



Vous avez pu converser avec vos fans ?


Je recevais des messages mais la connexion était très difficile en Chine. J'avais du mal à poster des messages mais oui j'ai eu beaucoup de soutiens. Je voyais que la France entière était derrière moi quand j'ai vu les votes sur internet (NDLR: Aurore a terminé 4ème). Et j'avais aussi des fans d'autres pays. c'était très émouvant."

Que devient Aurore Kichenin à partir d'aujourd'hui ?


"D'abord, j'ai besoin de retrouver ma famille et mes amis. Mais aussi me reposer. Et puis je vais reprendre le travail chez vous à France 3 Occitanie (Aurore assure une chronique dans 9h50 le matin) et sur France Bleu Hérault. Je vais aussi aider le comité Miss Languedoc-Roussillon et si le comité Miss france a besoin de moi, il n'y a pas de souci."


Jeudi, vous recevrez la médaille d'honneur de la ville


"Je suis super contente. Philippe Saurel m'a appelée très tôt ce matin pour me l'annoncer. Ce sera jeudi en ouverture du conseil municipal. C'est un honneur. Montpellier c'est ma ville ! Je me rends compte du parcours réalisé. "


Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus