Ensemble C’est Mieux, dans les coulisses de l’émission, comme si vous y étiez

Depuis le 7 septembre, le rendez-vous hebdomadaire animé par Mickaël Potot est à nouveau sur l’antenne de France 3 Occitanie, proche de chez vous.
Une nouvelle formule, un nouvel habillage pour être au plus près des téléspectateurs.
 
Mickaël Potot
Mickaël Potot © Gilles Machu - FTV
Près de deux mois de confinement ça laisse des traces. Dans la vie quotidienne, sur l’emploi. Mais cela a également ouvert un champ des possibles en termes de solidarité et a permis  la prise de conscience qu’un autre mode de vie est possible.
Une émission qui sera donc sur le terrain pour valoriser vos actions, qui partagera vos projets dans les domaines de l’éducation, de l’alimentation ou encore de la famille. Avec l’idée que nous pouvons rechercher ensemble des solutions pour l’emploi tout en se faisant l’écho de vos initiatives solidaires.

Les coulisses de la fabrication

Près d’une vingtaine de personnes travaillent sur cette émission quotidienne de 45 minutes : Techniciens, journalistes, producteurs. Nous vous proposons donc de découvrir celles et ceux qui sont à l’œuvre pour ce rendez-vous de 10 heures 45.

Lundi 14 septembre, 9h00 dans le bureau d’Ensemble c’est mieux.

Nous sommes trois. Il y a l’assistante de l’émission, Justine Tendron. Mickaël Potot, le présentateur et moi-même, celui qui écrit.
 

Le plus compliqué dans la préparation de l’émission, c’est d’avoir du lien entre les différentes parties, une cohérence.

Mickaël, le présentateur
Mickaël, le présentateur © Gilles Machu - FTV
Dans moins de cinq heures, nous allons enregistrer une émission. Je me rapproche du bureau de Mickaël, je porte mon masque, Covid Oblige !
- Mickaël, c’est quoi ton job, à quelques heures de l’enregistrement ?
- Salut Patron – c’est comme ça qu’il m’appelle. En fait, là, je suis en train de revoir tous mes lancements tout en visionnant les reportages. Je veux être certain que tout roule.  Que la fin de mon texte correspond bien au début du reportage. Même chose pour les duplex, je veux que tout soit fluide. Je fais aussi un point avec Claire, la scripte en charge    de l’émission.
- Et dans quel état d’esprit es-tu ?
- J’ai hâte ! En fait, j’ai hâte de proposer à nos téléspectateurs le fruit de notre travail. C’est vraiment ce qui me passionne. D’ailleurs, une fois que j’aurais géré les messages      des téléspectateurs, je descendrai en régie pour faire un point avec tous les techniciens.

Lundi 14 septembre, 10h00 dans la régie

La lumière est tamisée, écran d’ordinateurs, télévisions, moniteurs en tout genre. C’est l’antre de Jean-Pierre Nguyen Van aujourd’hui. Il finalise tous les éléments graphiques qui seront à l’antenne lors du tournage de l’émission cet après-midi. Vérifier que ses choix artistiques sont en harmonie avec les thèmes qui seront abordés. Il fabrique notamment les fresques que les téléspectateurs verront dans le studio sur les écrans derrière le présentateur. C’est plus d’une douzaine de photos qui seront ainsi traitées, puis diffusées.
 

Mon job, c’est de tout faire pour accompagner les invités de l’émission le mieux possible avec des photos qui seront dans les écrans du plateau.

Jean-Pierre, le vidéo
Jean-Pierre, le vidéo © Gilles Machu - FTV
Un fois terminé, il va vérifier la configuration du mélangeur. Des dizaines de boutons, de quoi s’y perdre, qui vont permettre la mise en image. C’est-à-dire choisir la bonne caméra, au bon moment. Mais, ce sera pour cet après-midi.

Lundi 14 septembre, 10h00 dans une salle de montage

Justine prépare tous les reportages qui seront diffusés lors de l’enregistrement de l’émission. En compagnie d’un monteur, elle choisit ceux qui lui semblent les plus pertinents.
Justine, l'assistante de l'émission et Stéphane le monteur
Justine, l'assistante de l'émission et Stéphane le monteur © Gilles Machu - TFV
C’est la dernière phase de son travail. En amont, avec le reste de l’équipe, elle a sélectionné les invités en fonction des thématiques que l’on souhaite aborder. Elle a pris tous les rendez-vous avec ces invités qui viendront nous parler de leur métier, de leur passion, ou prodiguer de bons conseils.
Des heures au téléphone ou par messagerie pour que tous soient au rendez-vous à l’heure prévue.

Lundi 14 septembre, 10h00 en régie

Claire est également en régie. C’est notre scripte. Sur elle repose la responsabilité de la bonne fin de l’émission et du conducteur. Et le conducteur d’une émission, c’est le détail de quatre-vingt à quatre-vingt-dix séquences qui s’enchaînent. C’est une sorte de bible utile à toute l’équipe : les durées pour le présentateur, les reportages à lancer, les indications techniques etc.

Mon métier ressemble à celui d’une cheffe d’orchestre : je gère le conducteur de l’émission, les durées, les enchaînements pour que tout soit le plus fluide possible.

Claire, la scripte
Claire, la scripte © Gilles Machu - FTV
Claire exerce son métier depuis trente ans. Elle est également formatrice. Journaux télévisés, émissions spéciales, magazines n’ont plus vraiment de secret pour elle. Ce qui l’enthousiasme le plus, ce sont les directs. Car à ces instants, la concentration est à son maximum, pas le droit à l’erreur. Elle aime vivre à la seconde près. Parce oui, chaque émission est à la seconde près.

Lundi 14 septembre, 11h00 sur le plateau de l’émission

L’ensemble de l’équipe est là. Il s’agit de faire les derniers réglages. Vérifier les axes des caméras, il y en a sept. Vérifier la position des invités. La configuration est différente selon qu’ils sont deux, trois ou quatre. Et pour la lumière, c’est pareil. Des projecteurs réglés au millimètre pour que la magie opère.
Le plateau d'Ensemble C'est Mieux
Le plateau d'Ensemble C'est Mieux © Gilles Machu - FTV

Lundi 14 septembre, 13h30 dans la loge maquillage.

Aujourd’hui, derrière la vitre de sa loge c’est Géraldine Giacalone qui opère. Des doigts de fée, une palette de couleurs et des pinceaux pour rendre les gens plus beaux. Prendre soin d’eux quelques instants pour participer à la magie de la télévision.
Cela fait dix ans que Géraldine fait ce métier. En plus de la télévision, elle exerce également dans l’univers du spectacle vivant, notamment à l’opéra.

J’aime embellir les gens de la vie de tous les jours tout en les rendant le plus naturel possible.

Géraldine, la maquilleuse
Géraldine, la maquilleuse © Gilles Machu - FTV

Les techniques sont différentes, mais son rôle reste le même. Rendre les personnes plus visibles, sous leur meilleur jour. Mais selon elle, ce qui est le plus important, c’est d’offrir, avant le spectacle, avant le tournage d’une émission, un sas de décompression. Celles et ceux qui passent entre ses mains ont ainsi un moment de calme et de sérénité qui leur permet de faire le point sur le discours, leur texte ou leur prestation.

Lundi 14 septembre, 14h15 sur le plateau, quelque minutes avant le début de l'enregistrement
 
Mickaël, concentré, quelques minutes avant l'antenne
Mickaël, concentré, quelques minutes avant l'antenne © Gilles Machu - FTV
Tous les jours à 10h45 Mickaël Potot et toute l'équipe d'Ensemble C'est Mieux vous attendent sur l'antenne de France 3 Occitanie.



 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
france 3 économie médias télévision environnement agissons pour l'emploi emploi