Fac de droit de Montpellier : l'ancien doyen porte plainte pour menaces et injures

Après les incidents à la fac de Droit de Montpellier dans la nuit du 22 au 23 mars, le doyen avait démissionné de son poste. Aujourd'hui, Philippe Pétel qui est mis en examen pour complicité d'intrusion dans la fac, porte plainte contre X car il est victime de menaces et d'injures.

Le doyen de la faculté de droit de Montpellier Philippe Pétel - Mars 2018
Le doyen de la faculté de droit de Montpellier Philippe Pétel - Mars 2018 © France 3 LR
La tension ne retombe pas à la faculté de Droit de Montpellier... 5 semaines après les violences qui ont eu lieu au sein d'un amphi de l'université, les pros et les antis Pétel s'affrontent toujours, notamment sur les réseaux sociaux.

Philippe Pétel a décidé de porter plainte contre X.

Le doyen, suspendu après sa mise en examen pour "complicité d'intrusion" est victime de "menaces, injures et incitation à la haine" sur les réseaux sociaux et par téléphone... Des messages qui visent aussi sa famille.

Son avocate, Iris Christol confirme avoir déposé une plainte jeudi 26 avril. « On appelle à les passer à tabac, lui et sa famille, on insulte son père de 90 ans et on le caricature en Hitler », dénonce-t-elle dans les colonnes du JDD.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société université éducation violence réseaux sociaux