Montpellier : le doyen et un professeur déférés devant un juge après les violences à la fac de Droit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Après la prolongation de leur garde à vue, l'ex-doyen de la faculté de droit de Montpellier et un professeur de l'université ont été déférés ce soir devant un juge, en vue d'une commission rogatoire. Ils sont mis en cause dans les violences nocturnes survenues la semaine dernière à la fac.

Les 2 hommes déférés devant un juge en vue d'une commission rogatoire



Derrière les murs du commissariat central de Montpellier, les 2 hommes étaient toujours entendus par les enquêteurs, ce jeudi, après la prolongation de leur garde à vue.



L"ex-doyen de la fac de Droit se défend d'être le commanditaire de l'expédition punitive de la semaine dernière contre des étudiants grévistes. Il dit avoir ouvert la porte aux hommes cagoulés mais il était persuadé, affirme-t-il, que ces hommes munis de bâtons et de palettes étaient des représentants des forces de l'ordre. 



C'est la thèse, surprenante, défendue aussi par son avocate, elle s'est dite très en colère en début d'après-midi, d'apprendre la prolongation de la garde à vue de son client.



Le professeur d'histoire du droit, un professeur historique de l'université a lui reconnu avoir porté des coups à des étudiants.



Des étudiants très inquiets de devoir retourner en cours mardi prochain, avant probablement, que toute l'affaire ne soit élucidée.



Le procureur de la République de Montpellier tiendra une conférence de presse à 19h45.



durée de la vidéo: 01 min 57
©F3 LR

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité