Football : Bruno Martini, ex-gardien d'Auxerre, Montpellier et de l'équipe de France en soins intensifs

L’ex-gardien de but de l’AJ Auxerre, du Montpellier HSC et de l’équipe de France a été victime d'un arrêt cardiaque hier lundi 12 octobre au centre d’entraînement de Grammont du club montpelliérain du MHSC. Il est depuis hospitalisé en soins intensifs.
Bruno Martini avait pris pendant quelques mois, en décembre 2015, aux côtés de Pascal Baills les rênes de l'équipe première du MHSC en 1995.
Bruno Martini avait pris pendant quelques mois, en décembre 2015, aux côtés de Pascal Baills les rênes de l'équipe première du MHSC en 1995. © AFP
C’est sur le parking de ce centre d’entraînement dont il occupe le poste de directeur adjoint que Bruno Martini (58 ans) s’est écroulé victime de ce malaise en milieu d’après-midi. Il a été immédiatement secouru et réanimé grâce à un massage cardiaque par le médecin du centre de formation du club héraultais et par les pompiers arrivés sur place. Il a ensuite été conduit au CHU Arnaud-de-Villeneuve de Montpellier où il a été placé en soins intensifs.

D’Auxerre à Montpellier

C’est à Auxerre (Yonne) que Bruno Martini avait été repéré par le légendaire entraîneur Guy Roux. Il était alors devenu le gardien de l’équipe première de l’AJ Auxerre entre 1981 et 1995, puis de l’équipe de France en 31 occasions. Il est même désigné gardien européen de l'année en 1991. D’où le soutien exprimé ce matin par la Fédération Française de Football…. En 1995, il rejoignait à 33 ans le club de Montpellier Hérault pour y disputer 121 matches (sur les 581 de sa carrière), dont deux en Coupe d’Europe avec le club héraultais.
En prenant sa retraite de joueur, il avait alors passé ses diplômes d’entraîneur pour prendre en charge la formation notamment des gardiens de l’équipe de France entre 1999 et 2010 sous l’égide de la Direction Technique Nationale, avant de revenir à Montpellier au sein du Centre de Formation en 2014.

De nombreux messages de soutien sur les réseaux sociaux 

Sur les réseaux sociaux, les messages de soutiens de joueurs et anciens joueurs de football ont également afflués. Comme celui de Toifilou Maoulida, formé au Montpellier HSC : "Bruno, j’ai eu la chance et le bonheur d’avoir pu jouer à tes côtés... J’étais si jeune, tu m’as conseillé, guidé et je te remercierai à jamais ! Du plus profond de mon cœur, je t’envoie toute ma force & mon énergie". Moulin Jessy, gardien de but à l'AS Saint-Étienne exprime quant à lui, "grosse pensée pour un grand monsieur du foot français !! La confrérie des gardiens est avec toi .... Soutien et courage à Bruno Martini et sa famille". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport faits divers santé société aj auxerre montpellier hérault sc