Coupe de France : Montpellier bat Lorient 4 à 3 et se qualifie pour les 8e de finale

Montpellier bat Lorient (4-3) à la Mosson mercredi 24 janvier / © MaxPPP
Montpellier bat Lorient (4-3) à la Mosson mercredi 24 janvier / © MaxPPP

Montpellier s'est qualifié pour les 8e de finale de la Coupe de France en éliminant dans la douleur 4 à 3 Lorient (L2) après avoir été mené au score par deux fois, mercredi 24 janvier à La Mosson.

Par AFP

Montpellier s'est qualifié pour les 8e de finale de la Coupe de France en éliminant dans la douleur 4 à 3 Lorient (L2) après avoir été mené au score par deux fois, mercredi 24 janvier à La Mosson.

Invaincue depuis le 16 décembre (défaite à domicile devant Metz 3-1), l'équipe de Michel Der Zakarian, également qualifiée pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue face à Monaco, a ainsi enchaîné un second succès consécutif devant son public, à défaut de maîtriser son jeu.


Montpellier a néanmoins inscrit quatre buts pour la seconde fois de la saison (4-1 devant Lyon) grâce notamment à son attaquant Casimir Ninga, auteur d'un doublé. "C'est bien pour Casimir (Ninga) qui marque deux buts et va peut-être retrouver la confiance", appréciait Michel Der Zakarian. "En Coupe, et ses matches couperets, la priorité est de se qualifier. Le contenu de notre match n'est pas vilain non plus", ajoutait l'entraîneur héraultais.


Lorient va donc pouvoir se concentrer désormais sur son objectif prioritaire: le retour dans l'élite. Dès lundi, l'équipe de Mickaël Landreau jouera un match décisif sur la pelouse du leader Reims. "C'est un match très intéressant pour nous même si c'est une déception au bout du compte. On a marqué trois buts et on s'est créé beaucoup de situations de but face à la meilleure défense de Ligue 1", relevait l'entraîneur breton.


Un début de seconde période excellent pour les Héraultais



La meilleure défense de Ligue 1, certes très remaniée, a pris l'eau au cours de cette rencontre. En l'absence de son capitaine Vitorino Hilton, de ses hommes de couloir Ruben Aguilar et Jérôme Roussillon, et du gardien Benjamin Lecomte, elle a été piégée à deux reprises par l'attaquant Denis Bouanga lors de la première période.

Le meilleur buteur breton ouvrait la marque sur un coup franc des vingt mètres (7e), effleuré par le jeune Dimitry Bertaud, et redonnait l'avantage à Lorient sur une frappe décroisée (32e).
Dans l'intervalle, l'attaquant Ninga marquait son premier but de la soirée d'un tir en pivot (10e).

Auteur d'un excellent début de seconde période, Montpellier prenait l'avantage en cinq minutes. Le milieu Junior Sambia égalisait d'abord d'un tir croisé (55e) et l'attaquant Isaac Mbenza concrétisait en solitaire un contre (60e) pour donner l'avantage aux locaux pour la première fois.


Puis, Ninga ajoutait son second but personnel (64e) en coupant un centre de Nordi Mukiele pour répondre à l'égalisation du milieu Alexis Claude-Maurice, qui exploitait une nouvelle erreur de la défense (62e).

Lorient, qui gâchait trois nettes occasions, repartait avec des regrets, alors que Montpellier reste en course dans les deux coupes nationales.


Sur le même sujet

Les + Lus