Gigean : le toit d'une maison couvert de panneaux solaires prend feu dans la nuit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel DESHAYES .

Spectaculaire incendie à Gigean (Hérault) dans la nuit de mardi 29 à mercredi 30 novembre. La toiture d'une maison, couverte de panneaux photovoltaïques, s'est embrasée et a causé l'effondrement de la charpente.

Grosse frayeur pour les habitants de cette maison mitoyenne à Gigean dans l'Hérault. Le toit qui était couvert de panneaux photovoltaïques s'est enflammé en pleine nuit. Alerté par des bruits inquiétants, le couple de locataires a eu juste le temps de quitter les lieux avant que la structure explose et que la toiture  s'effondre.

Les pompiers de Gigean, épaulés par ceux de Sète et Balaruc, sont rapidement intervenus pour maîtriser les flammes mais la maison est inhabitable et les occupants ont dû être relogés par la mairie. Même si l'installation photovoltaïque est fortement suspectée, on ne connaît pas encore l'origine exacte du sinistre.

"Je sais pas réellement ce qui s'est passé, si ce sont bien les panneaux photovoltaïques qui ont pris feu, confie Christian Valenza, le propriétaire de la maison à France 3 Occitanie. Apparemment, le feu a pris très rapidement. Et voilà la situation telle qu'elle est : la maison est toute brûlée. Les voisins aussi, il faut les reloger. On va voir avec les assurances."

Des accidents rarissimes

Selon l’Observatoire National de la Sécurité Électrique (ONSE), entre 20% et 35% des incendies dans les habitations étaient d’origine électrique l'an passé. Ces incendies resteraient extrêmement rares sur les panneaux photovoltaïques, selon un grand fournisseur d'énergie. Il y aurait en France seulement un feu pour 10 000 installations. Et la majorité de ces incendies se déclareraient moins de 2 ans après la fin des travaux. Ils seraient donc le plus souvent liés à un défaut matériel ou à une installation qui n’a pas été réalisée correctement.

Un installateur professionnel de panneaux solaires de Montpellier, lui, est plus catégorique. "On a déjà vu des départs de feu dans des centrales solaires mais c'est extrêmement rare et quasiment impossible sur des panneaux domestiques. Il n'y a pas plus de risque que pour une prise de courant et la puissance est très faible. On délivre seulement 30 à 40 volts par panneau. En revanche, il est vrai que cela peut poser des problèmes pour l'intervention des pompiers en cas d'incendie."

Ecrit avec Jean-Philippe Faure et Valérie Banabéra.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité