Handball : Bruno Martini, président de la Ligue Nationale et ancien gardien de Montpellier et Nîmes, poursuivi pour corruption de mineur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey .

Le double champion du monde et d'Europe de handball Bruno Martini, ancien gardien de Montpellier et Nîmes, a été déféré mardi soir et devrait être jugé pour corruption de mineur et enregistrement d'images pédopornographiques. L'actuel président de la Ligue Nationale de Handball avait été placé en garde à vue lundi. Selon Franceinfo, ses domiciles parisien et montpelliérain ont été perquisitionnés.

Le parquet de Paris confirme le défèrement de Bruno Martini, actuel président de la Ligue Nationale de Handball (LNH) et ancien gardien de Montpellier et Nîmes. Il est mis en cause pour corruption de mineur et enregistrement d'images pédopornographiques à l'issue d'une enquête ouverte en 2020 après la plainte d'un adolescent de 13 ans. Bruno Martini était en garde à vue depuis lundi soir après son interpellation. Selon Franceinfo, ses domiciles parisien et montpelliérain ont été perquisitionnés.

L'ex-handballeur a été laissé laissé libre et pourrait prochainement comparaître dans le cadre d'une procédure de reconnaissance préalable de culpabilité. Il n'y aurait pas d'autre victime que l'adolescent qui a porté plainte, d'après les informations recueillies par l'Agence France Presse (AFP) auprès de sources proches du dossier. Il avait expliqué avoir été amené à échanger des selfies et des vidéos à caractère sexuel par un homme qui l'avait contacté sur un réseau social. L'individu était allé jusqu'à proposer un rendez-vous et un taxi pour s'y rendre. L'adolescent avait renoncé au dernier moment.

Propositions à un adolescent sur les réseaux sociaux

Les enquêteurs avaient identifié Bruno Martini comme étant le suspect qui se cachait derrière un pseudonyme. Ce dernier aurait reconnu avoir approché le jeune garçon, mais l'avoir cru plus âgé. Lors des perquisitions, son matériel informatique a été saisi.

Champion d'Europe avec le MHB

Bruno Martini, 52 ans, géant de 1,97 mètre, a été élu président de la LNH en novembre 2021, date à laquelle il a succédé à ce poste à David Tebib, président de l'USAM de Nîmes. Il était jusqu'alors manager général du PSG Handball. Double champion du monde avec les "Barjots" français en 1995 et 2001, il est également devenu champion d'Europe avec les Montpelliérains du MHB en 2003 (titre qu'il avait conquis une première fois en 1993 avec l'OM-Vitrolles). Il s'était engagé avec Montpellier en 2000 et a remporté avec le MHB deux championnats de France et trois coupes de France.

Bruno Martini a également été le gardien de but du club nîmois de l'USAM de 2005 à 2009. 

Réunion entre la Ligue et la Fédération

La question de son maintien à la tête de la Ligue Nationale de Handball se pose après cette mise en cause. En fin de matinée, la ministre des Sports a confirmé la tenue d'un comité directeur exceptionnel en présence de la Fédération Nationale de Handball ce 25 janvier à 13 heures. Amélie Oudéa Castera dit avoir "pleinement confiance dans le fait que les instances prendront toutes les décisions qui s’imposent, tant sur le plan des sanctions disciplinaires que sur le futur de la gouvernance".

La ministre des Sports soutient la victime

Dans une série de posts sur son compte Twitter, elle adresse tout son soutien et "une pensée très émue pour le jeune garçon et sa famille qui ont eu, au moment des faits présumés, le bon réflexe de s'adresser à la police. Je leur adresse tout mon soutien".

Une affaire qui tombe mal pour le handball français alors que les Bleus affrontent ce soir à 20 heures 30 l'Allemagne en quart de finale du Mondial à Gdansk en Pologne.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité