Cet article date de plus de 4 ans

L'Hérault 3e département de métropole le plus écologique de France

Le Languedoc-Roussillon se classe plutôt bien dans le palmarès écologique des départements, publié par l'hebdomadaire La Vie. De la 3e place pour l'Hérault à la 44e pour la Lozère sur les 96 départements métropolitains.
La Loire-Atlantique, département le plus écologique de France, selon l'hebdomadaire La Vie
La Loire-Atlantique, département le plus écologique de France, selon l'hebdomadaire La Vie © Stephen Chung / Maxppp

La Loire-Atlantique est le département français le plus écologique, selon le palmarès 2016 de l'hebdomadaire La Vie paru ce jeudi, malgré le dossier très controversé de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Elle devance la Gironde, arrivée en tête l'année dernière, et l'Hérault et le Morbihan, ex aequo au 3e rang sur 96.

Le palmarès du Languedoc-Roussillon :

L'Hérault est 1er au top de l'écologie en transition énergétique et en agriculture biologique. Il est 9e en protection de la biodiversité et 10e en consommation durable. En revanche, il est mal classé en matière de qualité de l'air, de l'eau et de gestion des déchets.

Le magazine classe les départements métropolitains selon huit critères : la gestion des déchets, la qualité de l'air, celle de l'eau, la production en agriculture biologique, la protection de la biodiversité, l'implication dans la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique, la consommation durable et le degré d'implication des collectivités locales dans les politiques de développement durable.

Le Gard et la Lozère en pointe sur la biodiversité


Le Tarn et l'Hérault sont premiers ex aequo en matière de transition énergétique, la Haute-Garonne et le Gers pour l'agriculture biologique.
Le Gard et la Lozère se partagent la première marche du podium concernant la biodiversité.
La Gironde et le Gard sont ex aequo en tête pour la consommation durable.

Le Gard est dans les derniers en matière de qualité de l'air (87e) et l'Aude en matière de gestion des déchets (87e).

Les Pyrénées-Orientales sont bons en transition énergétique (3e) et médiocres en agriculture biologique (70e).

Côté Midi-Pyrénées, le classement va de 15e pour l'Ariège à 64e pour le Tarn-et-Garonne.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
écologie environnement société énergies renouvelables énergie agriculture économie