Hérault : 40% des contrôles sanitaires réalisés cet été révèlent des pratiques déloyales, abus ou problèmes de sécurité

Publié le
Écrit par Lucie Carbajal
L'Occitanie est la 4ème région la plus touristique de France.
L'Occitanie est la 4ème région la plus touristique de France. © MaxPPP - Nicolas Parent

Dans l'Hérault, la période estivale est chaque année propice aux pratiques déloyales dans les lieux accueillant des touristes. La Direction Départementale de Protection des Populations basée à Montpellier est là pour veiller à limiter ces manquements. Elle rend son bilan pour la saison 2021.

L'Hérault est l'une des premières destinations touristiques en France. Le département se hisse au premier rang pour le nombre de nuitées en hôtellerie de plein air. Cette attractivité du territoire entraîne chaque année des pratiques déloyales, abus ou autres manquements dans le secteur touristique, pendant la période estivale.

C'est pour cela que la Direction Départementale de la Protection des Populations se mobilise chaque année pour contrôler différents secteurs d'activités :  "les agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP 34) sont pleinement mobilisés pendant la période estivale. La lutte contre les pratiques déloyales, les abus et les problèmes de sécurité sanitaire constituent le cœur des missions des inspecteurs de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes ainsi que des services vétérinaires" indique-t-elle par communiqué.

Sur 680 contrôles, 276 manquements ont été constatés, cet été.

40% des contrôles révèlent des manquements

Les contrôles ont notamment concerné le domaine de la restauration où l'on parle de pratique déloyale lorsqu'une information est erronée sur l'origine des viandes par exemple, la DDPP 34 s'intéresse par ailleurs de près aux problèmes d'hygiène (locaux sales, conditions de conservation inappropriées de produits alimentaires), ces derniers concernent 68% des anomalies relevées dans la restauration.

Les marchés de plein air sont aussi des lieux propices aux manquements, pendant la période estivale, notamment pour les denrées alimentaires. Des étiquetages de fruits et léguments trompeurs, des annonces ambigües... 13 avertissements ont été distribués, mais une amélioration a été soulignée dans les étals de marché de plein air par rapport aux années précédentes.

L'oenotourisme n'est pas un secteur épargné, au contraire : la DDPP a dû intervenir lors d'événements festifs organisés par des domaines viticoles pour vérifier la sécurité des denrées alimentaires et la loyauté des allégations promouvant l'origine d'un produit. Les manquements relevés ont fait l'objet de suites admnistratives et pénales.

Bilan : à la fin septembre, 40% des contrôles estivaux ont révélé des manquements, dont près de 10% "graves", conduisant à des mesures administratives ou à des procédures pénales.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.