Hérault : pour le jour de l'An, gare aux contrôles d'alcool au volant

Pour cette Saint-Sylvestre, mieux vaut avoir pris vos dispositions pour ne pas conduire si vous buvez. Car les gendarmes ont déjà commencé à contrôler les automobilistes. Objectif : prévenir les accidents, alors que 3 chocs graves ont déjà eu lieu dans le Gard et l'Hérault depuis Noël.

Un contrôle éthylotest dans l'Hérault le 30 décembre 2019
Un contrôle éthylotest dans l'Hérault le 30 décembre 2019 © Benoît de Tugny, France 3 Occitanie
A quelques heures du réveillon, dès le 30 décembre, l'heure était aux premiers contrôles sur les routes de l'Hérault. En cette veille de Saint-Sylvestre, les gendarmes ont vérifié l'alcoolémie d'une centaine de conducteurs afin de leur faire passer un message de prévention.
 
Un éthylotest utilisé lors des contrôles par les gendarmes de Poussan (Hérault) pour dépister l'alcoolémie des automobilistes
Un éthylotest utilisé lors des contrôles par les gendarmes de Poussan (Hérault) pour dépister l'alcoolémie des automobilistes © Benoît de Tugny, France 3 Occitanie
 

Des chiffres qui ne baissent pas


Car chaque jour de l'An, c'est près de 100 automobilistes qui se révèlent positifs au dépistage. Un chiffre qui ne baisse pas. Car comme l'explique le capitaine Sébastien Bruche, de l'escadron départemental de sécurité routière, la limite légale de 0,5 gramme par litre de sang pour un conducteur expérimenté (0,2 gramme pour un jeune conducteur) est très facile à dépasser :
 

Si on prend le repas type, avec une coupe à l'apéritif, 2 ou 3 verres de vin en mangeant et qu'on re-trinque à minuit, on va être sur un taux d'alcoolémie délictuel de 0,5g avec retrait de permis. Et pour que ce taux redescende à un niveau qui permet de conduire, il faut attendre 3 à 4 heures.


Alcool au volant : 131 victimes par an en Occitanie


En Occitanie, 131 personnes meurent chaque année dans un accident de la route dû à l'alcool. Les fêtes de fin d'année sont une période à risque. Mais les conducteurs sont plus ou moins organisés. Il y a ceux qui dorment sur place, ceux qui prennent un taxi ou un VTC pour rentrer, sans compter ceux qui comptent des accidentés dans leur entourage et qui ne prennent aucun risque.
 


Ethylotests obligatoires dans les voitures


Pour mesurer ce risque, il faut souffler dans un éthylotest. Ils sont obligatoires dans chaque voiture depuis 2013, même si leur absence n'est pas sanctionnée. Ils sont disponibles dans les bureaux de tabac, les pharmacies, les supermarchés et les enseignes automobiles. Le modèle standard coûte en 1 et 2 euros. Et nous avons pu constater qu'à l'approche du jour de l'An, la demande était forte. Car les conducteurs sont plûtot prévoyants.
 
Ethylotests à usage unique vendus dans une enseigne automobile de l'Hérault
Ethylotests à usage unique vendus dans une enseigne automobile de l'Hérault © Benoît de Tugny, France 3 Occitanie


Distribution d'éthylotests sur les points de contrôles


Et pour les automobilistes qui n'en auraient pas, les gendarmes de l'Hérault ont remis gratuitement à ceux qu'ils ont contrôlés ce 30 décembre 2019 des éthylotests à usage unique, afin de les inciter à jouer le jeu au lieu de jouer avec leur vie.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité police justice santé routes transports alcool accident faits divers délinquance routière automobile