Perpignan : 27 rétentions de permis pour infractions routières en un week-end dans les Pyrénées-Orientales

Lors d'une série de contrôles sur l'autoroute A9 et sur le réseau secondaire les 7 et 8 décembre 2019, les gendarmes des Pyrénées-Orientales ont relevé un nombre record d'infractions routières. Ils ont dû procéder à 27 rétentions de permis de conduire.
illustration
illustration © F3 LR
C’est un total de 27 mesures de rétention du permis de conduire qui ont été appliquées les 7 et 8 décembre 2019 par les militaires de l’Escadron Départemental de Sécurité Routière (EDSR) des Pyrénées-Orientales.


Les voitures de 6 conducteurs saisies


Les gendarmes avaient mis en place plusieurs postes de contrôle, notamment de la vitesse, tant sur l’autoroute A9 que sur les axes routiers secondaires les plus accidentogènes du département.
 
Six conducteurs circulaient notamment à une vitesse de plus de 40 kilomètres/heure au-dessus de la vitesse maximale autorisée. Ils ont tous fait l’objet d’une mesure de rétention de leurs permis de conduire et leurs véhicules ont été saisis.


Vitesse, alcool, stupéfiants et téléphone au volant


Mais ce ne sont pas les seuls contrevenants à avoir été pris sur le fait : de nombreuses autres infractions graves et potentiellement génératrices d'accidents ont été constatées :
 


Usurpation d'identité pour échapper aux poursuites


L'un des automobilistes contrôlés a par ailleurs tenté d’échapper aux poursuites en usurpant l’identité d’un tiers. Mais les gendarmes l'ont démasqué. Les contrôles vont se poursuivre sur les routes des Pyrénées-Orientales à l'approche des fêtes de fin d'année, période généralement accidentogène.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité pays catalan autoroute transports routes sécurité routière automobile faits divers justice délinquance routière