Hérault : une pale d’éolienne tue un aigle royal à Joncels

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot

Un aigle royal est mort au début du mois d’août tué par une pale d’éolienne sur le plateau de l’Escandorgue à Joncels, dans l’Hérault. Une association de protection de la nature et de l’environnement porte plainte aujourd’hui, pour destruction d’espèce protégée.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
6 parcs éoliens sont construits sur le plateau du massif de l’Escandorgue à Joncels, dans l’Hérault. Cette surface, c’est aussi le lieu de vie des aigles royaux, une espèce protégée car menacée d’extinction.

Un aigle royal équipé d’un GPS a été retrouvé mort début août suite à une collision avec une éolienne sur le plateau de l’Escandorgue à Joncels, dans l’Hérault.

Plusieurs associations et spécialistes avaient averti des risques pour ces aigles royaux, des éspèces protégées, qui fréquentent le massif de l’Escandorgue.
FNE, France Nature Environnement, une association qui lutte pour la protection de la nature et de l’environnement, regrette que ces alertes n’aient pas été entendues. Aujourd'hui, l'association porte plainte contre EDF pour destruction d’espèce protégée.

Pourtant, la préfecture de l’Hérault avait instauré en 2015, un système d’avertissement anticollision. Des dispositifs DT Bird avaient été mis en place sur les éoliennes.

Le parc éolien de l'Escandorgue n'est pas le seul concerné par cette problématique. Sur le parc éolien du causse d'Aumelas 33 faucons crécerellettes ont trouvé la mort.