Hérault : la rave party illégale de Villeveyrac a réuni 2.000 teufeurs

Villeveyrac entre Sète et Pézenas s'est réveillé ce lundi au son des derniers accords de la rave party qui s'est tenue tout le week-end sur les hauteurs de la commune. Mais les riverains n'en peuvent plus de ces fêtes improvisées. Plusieurs élus de l'Hérault réclament aujourd'hui leur encadrement.

Villeveyrac (Hérault) - rave party sous les éoliennes - 30 avril 2018.
Villeveyrac (Hérault) - rave party sous les éoliennes - 30 avril 2018. © F3 LR
Sur le plateau de Villeveyrac, près de 2.000 ravers se sont retrouvés de vendredi à ce lundi matin pour une free party techno sous les étoiles et sous les éoliennes.
Après la pluie de dimanche, nombreux sont les raveurs qui ont levé le camp et ce matin, l'heure était au nettoyage...

Ce type de festival musical qui s'organise spontanément mais surtout sans autorisation, sont de plus en plus pointés du doigt par des maires des communes du secteur. Ils respectent l'esprit de fête mais dénoncent les nuisances sonores et les risques notamment d'incendie...

Du côté des adeptes du mouvement techno et des organisateurs, on met en avant la liberté de tous de faire la fête. Et on joue le jeu en matière de sécurité en interdisant les feux.
Les raveurs s'estiment mal considérés et s'insurgent contre les saisies de matériels sono et contre les amendes. Pourtant, ils se disent prêts à dialoguer avec les élus et réclament une des promesses de l'Etat, à savoir un terrain pour rave party dans chaque région.

durée de la vidéo: 01 min 33
Villeveyrac (34) : la rave party illégale a réuni 2.000 teufeurs ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture sécurité société police