Cet article date de plus de 3 ans

Hérault : rentrée mouvementée pour les collégiens d'Olargues

Classes surchargées et mauvaises conditions de travail. L'exaspération est à son comble pour les parents et les professeurs du collège Alexandre Laissac d'Olargues en grève depuis mardi. Après les syndicats, les parents d'élèves et le principal attendent des réponses du rectorat aujourd'hui.
Mobilisation conjointe des parents et des professeurs au collège d'Olargues.
Mobilisation conjointe des parents et des professeurs au collège d'Olargues. © Enrique Garibaldi

Hier mardi, une centaine de  parents d'élèves et de profs ont bloqué d'accès aux cours de l'Unité Pédagogique de Proximité (UPP) d'Olargues. Ce petit collège, rattaché au collège du Jaur de Saint-Pons-de-Thomières, cristallise la colère des habitants de ce village enclavé des Hauts-Cantons Héraultais.

Classes surchargées et élèves refusés à la rentrée 2017 


4 élèves de 6ème se sont vus refuser la rentrée, lundi dernier. D'après une association de parents d'élèves, leur inscription n'aurait pas été validée par le rectorat. Après la fronde des parents, les enfants ont finalement pu être inscrits.
Ce mercredi matin encore, parents d'élèves et profs mobilisés devant le collège d'Olargues.
Ce mercredi matin encore, parents d'élèves et profs mobilisés devant le collège d'Olargues. © Enrique Garibaldi

Autre sujet de colère, les 29 élèves de 5e ne forment plus qu'une seule classe.  Or parmi ces enfants, 8 sont en difficultés et l'une des collégiennes est scolarisée en Segpa. l'UPP d'Olargues a en effet la particularité d'inclure dans ses classes des élèves en difficultés et en situation de handicap. Une mesure destinée à juste titre à aider au développement des territoires de montagne, mais remise en cause par le regroupement en une seule classe qui ne permettra pas aux enseignants de prendre tous les élèves en compte.
Isolé dans les Hauts Cantons, le village d'Olargues possède un petit collège rattaché à celui de Saint-Pons-de-Thomières.
Isolé dans les Hauts Cantons, le village d'Olargues possède un petit collège rattaché à celui de Saint-Pons-de-Thomières. © MaxPPP

Derniers griefs en cette rentrée 2017, des emplois du temps jugés incohérents et un manque de moyens récurrent, comme en atteste l'absence de labo adapté aux cours de technologie.

Au regard de tous ces dysfonctionnements, le Syndicat national des enseignants du second degré (SNES) demande la mise sous tutelle du collège d'Olargues et une pétition a été lancée sur la plateforme change.org.

durée de la vidéo: 01 min 37
Olargues (34) : rentrée mouvementée au collège ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rentrée scolaire éducation société grève économie social