Il avait vendu des granules homéopathiques contre le Covid : un pharmacien condamné

Publié le
Écrit par Josette Sanna

Il avait vendu en pharmacie et sur internet d’un faux remède homéopathique contre le coronavirus sous l’appellation « Epidémie19 » présentée comme ayant des propriétés « aidant à lutter contre le COVID 19 ». Le pharmacien, relaxé en première instance a été condamné en appel à Montpellier.

Il avait été repéré par la DGCCRF, la direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes.  Au début de l'épidémie de coronavirus,  en mars 2020, un pharmacien de Vailhauquès près de Montpellier avait proposé des cachets homéopathiques qui soi-disant auraient aidé à prévenir ou à lutter contre le covid. Une préparation homéopathique sous l’appellation « Epidémie19 » présentée comme ayant des propriétés « aidant à lutter contre le COVID 19 ». Des posologies étaient présentées à titre  "préventif » et « curatif », indiquait alors le procureur de la République de Montpellier .

10 euros le tube

 Les granulés, à 10 euros le tube s'étaient vendus comme des petits pains : près de 600 tubes écoulés en quelques jours. En garde à vue, le pharmacien avait plaidé la maladresse niant avoir voulu tromper les patients, rapportent nos confrères de Midi libre.

Relaxé en 1ère instance

Même s'il avait immédiatement retiré les granules de la vente, il avait été présenté au parquet de Montpellier en avril 2020, pour tromperie sur les qualités substantielles d’une marchandise. Expliquant pour sa défense au tribunal qu'il avait rédigé une annonce à la hâte, il avait alors été relaxé.

Amendes

 Reconnu coupable en appel, il a été condamné à deux amendes  de 5000 €, et à la confiscation du produit des ventes des cachets, soit 6244 €.Contactés, ni l'ordre des pharmaciens de l'Hérault, ni leur syndicat, n'ont souhaité réagir à cette condamnation.