Ils veulent un collège sur leur commune, le Département refuse : la carte scolaire agite ces parents d’élèves

Il n'y aura pas de collège à Grabels dans les années à venir, le Département refuse de se lancer dans la création d'un collège souhaité par les parents d'élèves de cette commune du Nord de l'Hérault. Il met en avant sa volonté de favoriser la mixité sociale.

Les élèves de Grabels auront-ils un nouveau collège dans les années à venir ? C'est le souhait de plusieurs parents d'élèves regroupés dans un collectif et soutenus par la maire de la commune René Revol.

La demande est pourtant refusée par le Département qui affirme vouloir favoriser la mixité sociale dans le nord de Montpellier. Les élèves de Grabels étant censés fréquenter leur collège de secteur : le collège des Garrigues situé en zone REP +.

Ce n'est pas une polémique, c'est un débat. Il y a une question posée unanimement par les parents d'élèves de Grabels que je soutiens. 

René Revol, maire (LFI) de Grabels

Réel soutien des parents d'élèves, le maire de Grabels propose même de mettre à disposition un terrain d'un hectare et demi pour y construire le nouveau collège.

Selon lui, c'est une étape indispensable pour préparer l'avenir et faire face à l'augmentation démographique du nord de Montpellier. "Si tous les élèves de Grabels allaient dans le collège des Garrigues, il y aurait déjà plus de 1 000 élèves. C'est un collège en REP+, on ne peut pas augmenter les effectifs de classe de manière inconsidérée", précise-t-il.

Un danger pour la mixité ? 

Une question demeure : la construction d'un nouveau collège aura-t-il des conséquences pour la mixité sociale ? Le collège des Garrigues est déjà aujourd'hui évité par certains parents qui demandent une dérogation de la carte scolaire ou inscrivent leurs enfants dans un collège privé. Selon l'association des parents d'élèves, seuls 20% des élèves de la commune s'y inscrivent. 

Une accusation que réfutent les parents d'élèves mobilisés à Grabels. Selon eux, la création d'un nouveau collège ne doit pas se faire au détriment de la mixité. "Le but ce n'est pas d'enlever les enfants du collège des Garrigues. Aujourd'hui, le but c'est de refaire une carte scolaire qui soit cohérente avec une vraie mixité", précise une mère d'élève. 

Le Département réfute la nécessité d'un nouveau collège

Mais le Département dépeint un tout autre tableau. Selon Rachid El Moudden, conseiller départemental du canton 1 de Montpellier, le collège des Garrigues est tout à fait capable d'accueillir les enfants de Grabels.

Ce dernier souligne également qu'un programme de restructuration et de rénovation a été engagé sur le collège existant. "Un budget de 12 millions d'euros a été voté en décembre 2023", précise-t-il.

Nous avons déjà un collège qui répond à la carte scolaire dont Grabels fait partie et qui n'est pas plein. Il reste encore entre 100 et 150 places.

Rachid El Moudden, conseiller départemental de l'Hérault

Une réunion publique s'est tenue la semaine dernière mais n'a pas donné lieu à un accord entre les parents d'élèves et le Département. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité