Incendies : risque "très élevé" dans l'Hérault, l'accès au massif de la Gardiole interdit

Le risque incendie est très élevé ce vendredi 21 juillet 2023 dans l'Hérault. La préfecture a interdit l'accès au massif de la Gardiole et déconseillé pour le Pic St Loup, le Caroux et le secteur de Saint-Guilhem-le-Désert.

Une carte en rouge et orange : le risque incendie est au plus haut dans l'Hérault ce vendredi 21 juillet.

Quel risque pour quelle zone ?

Le niveau d'alerte maximal est atteint dans le massif de la Gardiole, qui est interdit d'accès.

Le risque est très élevé aussi dans trois autres massifs. La préfecture déconseille donc toutes activités autour du Pic St Loup, de Saint-Guilhem-le-Désert et le Caroux.

Seuls les environs de Ganges sont en risque modéré.

Qu'est-ce que ça veut dire concrètement ?

Dans les zones rouges ce vendredi, les activités de loisirs, balades, randonnées et les travaux agricoles sont soit complètement interdits, comme dans le massif de la Gardiole, ou fortement déconseillées dans les massifs du Caroux, du Pic St Loup et autour de Saint-Guilhem-le-Désert.

Les feux et les barbecues sont évidemment interdits en forêt.

Dans les conditions actuelles, la moindre étincelle, le moindre mégot de cigarette peut déclencher un incendie. La Préfecture de l'Hérault appelle à la prudence et à la vigilance.

Si vous êtes témoin d'un départ de feu, appelez les numéros d'urgence, le 112 ou le 18.

Par ailleurs, la ville de Montpellier a décidé de fermer le parc zoologique et d'interdire l'accès à la réserve du Lez et au bois de Montmaur. De plus, dans les zones particulièrement exposées aux incendies comme les forêts, bois et garrigues situées sur le territoire communal, tous les travaux sont interdits. Une interdiction étendue jusqu'à 200 mètres de ces secteurs sensibles.