"Je ne veux pas retourner en Ukraine car c'est trop dangereux" : Oksanna, réfugiée près de Montpellier depuis le début de la guerre

durée de la vidéo : 00h02mn07s
Oksana Rovinskykh et sa fille Polina ont été accueillies à Castenau-le-Lez, près de Montpellier. Mère et fille ont appris à se reconstruire. ©E. David. / I. Bris / FTV

Elles ont fui la guerre en Ukraine. Oksana Rovinskykh et sa fille Polina ont été accueillies à Castenau-le-Lez, près de Montpellier dans l'Hérault. Mère et fille ont appris à se reconstruire.

Désormais, Oksana Rovinskykh est ici chez elle. Après deux années à Castelnau-le-Lez, elle connaît sa ville sur le bout des doigts. Un havre de paix a 3000 km de Roubijne, sa ville d’origine dans le Donbass détruite à 50% par les bombardements russes. Depuis mars 2022, elle a trouvé refuge chez François et sa famille. Elle vit ici avec Polina, sa fille, et Sonia, le chat.

Une nouvelle famille

Quand la famille de François a proposé son aide, ils ne se connaissaient pas. Mais aujourd’hui disent-ils, ils forment une petite famille.

"Nous avons appris à nous connaître, sourit François qui les héberge depuis deux ans. Vous avez énormément progressé en français alors que moi, je connais deux ou trois mots en ukrainien."

Cadre rassurant et chaleureux

Dans ce cadre rassurant et chaleureux, elles reconstruisent leur vie. Oksana est gestionnaire de paie dans une entreprise de Montpellier, et Polina s’épanouit dans sa vie de lycéenne.

"J'ai beaucoup d'amis au lycée, et à la danse, je parle avec beaucoup de monde au lycée, sourit Polina, sa fille.

Mais loin de leur pays et d’une partie de leur famille, la nostalgie pince toujours leur cœur.

Ma ville, ma maison et mon mari me manquent mais je ne veux pas retourner en Ukraine car c'est très dangereux.

Oksanna Rovinskykh, réfugiée ukrainienne

Elles en sont persuadées, leur avenir est en France, où Polina s’exerce au dessin. Une passion, qu’elle rêve de transformer en métier. 

Écrit avec Emilien David

L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "International" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité