• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Transat Jacques Vabre 2017 : Pavant bloqué à l'entrée du port du Havre par une grève des éclusiers

Kito de Pavant et Yannick Bestaven successivement composer avec l'ouragan Ophelia et la pétole. / © Bastide Otio
Kito de Pavant et Yannick Bestaven successivement composer avec l'ouragan Ophelia et la pétole. / © Bastide Otio

Les skippers Kito de Pavant et Yannick Bestaven, qui s'élanceront prochainement ensemble dans la Transat Jacques-Vabre à bord de Bastide Otio, ont été immobilisés jeudi à l'entrée du port du Havre en raison du mouvement de grève des éclusiers contre la réforme du Code du travail.

Par OLC avec l'AFP

"Ce coup là, je ne l'avais encore pas connu. Les éclusiers ont décidé de se mettre en grève. Pas d'écluse, pas de rentrée au port", indique Kito de Pavant.  

Au milieu des remorqueurs

Kito de Pavant après avoir trouvé une solution provisoire d'amarrage grâce aux organisateurs de la Transat Jacques-Vabre. "On nous a trouvé une petite place à côté des remorqueurs. L'image de notre bateau de course au milieu de ces gros remorqueurs est d'ailleurs assez cocasse", a-t-il ajouté.
Un petit point violet au milieu de six points verts: le bateau de Kito de Pavant au milieu de six remorqueurs au Port du Havre. / © Marinetraffic.com
Un petit point violet au milieu de six points verts: le bateau de Kito de Pavant au milieu de six remorqueurs au Port du Havre. / © Marinetraffic.com


Alors que Bastide Otio devrait pouvoir rejoindre vendredi le bassin Paul-Vatine, où stationneront jusqu'au départ les 39 bateaux engagés cette année dans la transatlantique, ce contretemps est la dernière d'une série de mésaventures pour ses deux skippers.



Ouragan et pétole


Parti de Port-Camargue (Gard) le 7 octobre pour rallier Le Havre, le duo a d'abord été approché au large des côtes marocaines par des hommes "aux airs de bandits de grand chemin", à bord d'un gros zodiac noir, avant de devoir successivement composer avec l'ouragan Ophelia et la pétole.



Kito de Pavant, qui commence à avoir une réputation de "chat noir" dans le milieu de la voile, qualifie ces incidents d'"aléas des longs convoyages comme le nôtre". Le navigateur de 56 ans a été contraint à l'abandon lors des trois dernières éditions du Vendée Globe après avoir tour à tour démâté en 2008, percuté un chalutier en 2012 et heurté un cachalot en 2016.

Départ le 5 novembre


La Transat Jacques-Vabre, mythique course transatlantique à la voile en duo, disputée tous les deux ans, partira du Havre le 5 novembre, pour sa 13e édition, à destination de Salvador de Bahia (Brésil).

Sur le même sujet

Hérault : une fillette de 20 mois et sa mère retrouvées mortes aux Rives

Les + Lus