« La vaccination est votre seule chance », à Montpellier, un rescapé du Covid témoigne et veut convaincre les non-vaccinés

Publié le
Écrit par Lauriane Nembrot
Farid Kedadouch, rescapé du Covid-19. Montpellier, 26 novembre 2021.
Farid Kedadouch, rescapé du Covid-19. Montpellier, 26 novembre 2021. © FTV

Farid Kedadouch a contracté une forme grave du Covid-19 il y a plusieurs semaines et estime qu'il aurait pu mourir s'il n'avait pas été doublement vacciné. En rémission au CHU de Montpellier, le père de famille lance un appel général à la vaccination.

“Si je n’avais pas été vacciné, je serais plus là pour vous parler”. Hospitalisé depuis quinze jours, Farid Kedadouch, les larmes aux yeux, s’estime chanceux d’être encore en vie. “C’est un miracle", assure ce père de famille installé à Montpellier. Pourtant doublement vacciné contre le Covid-19, Farid Kedadouch a contracté une forme grave du coronavirus il y a quelques semaines et a dû être hospitalisé en urgence. Grâce aux soins intensifs de l’équipe médicale et un apport continu en oxygène, Farid Kedadouche est aujourd'hui sorti d’affaires.

Jusqu'à 50 litres d'oxygène par jour

C'est une certitude, Farid Kedadouch revient de loin. “Il recevait jusqu’à 50 litres d’oxygène par jour, c’est le maximum que l’on peut administrer à un patient”, explique le docteur qui a pris en charge ce malade à son arrivée à l’hôpital. “Il a eu une période très difficile à son arrivée”, reconnaît son médecin.

Mais les efforts et la mobilisation du personnel soignant ont fini par payer. Encore très ému par cette épreuve, Farid Kedadouch reprend des forces. “Mais ça va aller mieux, c’est bien parti pour” lance-t-il.

Une famille entière contaminée

Aux côtés de Farid, sa femme et sa fille Edina témoignent. Elles racontent le respect des gestes barrière, le lavage régulier des mains, le port du masque à la moindre occasion, la vaccination. Des précautions qui n’ont pas suffit : tous les membres de la famille Kedadouch ont contracté le Covid-19 au même moment. "On était tous vaccinés et on a tous été positifs”, explique Edina Kedadouch au micro de France 3 Occitanie. “Quand on le vit, quand on le voit de près, on se rend compte que ça n’arrive pas qu’aux autres”, déclare la jeune femme.

Toujours hospitalisé, le père de famille insiste : “C’est grâce à la médecine que je m’en suis sorti. La vaccination est votre seule chance. Allez vous faire vacciner”.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.